Pour illustrer plus précisément la question de Brige, voici un matin comme les autres du lundi au vendredi.

6h45 : réveil. Quelques secondes pour émerger, me serrer un peu contre l'Enchanteur quand il est là. Puis sauter du lit. Attraper montre, bague sur la table de chevet et sous-vêtements dans la commode pour ne pas multiplier les allers-retours et re réveiller l'homme qui dort.

Pipi. Sortie du lit de Mlle Cro-Mi. De deux à dix minutes selon les matins. Câlins d'éveils et premiers "hop ! on y va". Chauffage de la tasse de lait de la demoiselle pendant son propre passage aux toilettes. Sortie de la théière et de la tasse ardoise sur laquelle j'écris un mot à l'homme qui dort.

Mise en place sur la table de la tasse de lait entretemps chocolatée et du complément de petit déj de Cro-Mi pendant qu'elle se lave les dents. A ce stade je suis encore, au mieux en t-shirt. Si tout va bien j'arrive à me brosser les dents pendant qu'elle finit les siennes et commence à s'habiller.

Il est environ 7h05. Surveillance de l'habillage de la jouvencelle en procédant à mes ablutions matinales. Puis tressage serré serré de ses longs cheveux, lavandage, vérifications que tout est dans le bon sens. Demoiselle expédiée au petit déjeuner pendant que je passe un coup de brosse dans mes cheveux, un coup de mascara dans mes cils, que je saute dans mes vêtements. Je rêve déjà du soir, du long bain, d'un peu plus de temps.

7h20 : litanie de dépêche-toi à celle qui fait traîner sa tasse de chocolat. Au revoir désolé à celui qui va se rendormir, et dans les bras duquel j'aurais préféré rester. Manteaux, et s'il y a lieu écharpes et bonnets.

7h25 : départ

7h32 : arrivée au centre de loisirs, déshabillage, câlins, bisous

7h38-45 selon le retard pris dans les étapes précédentes : ai rejoint le parking, démarré la voiture.

7h58-8h10 selon le retard pris dans les étapes précédentes et les bouchons : arrivée dans le parking du bureau.

Démarrage de la journée de salariée.

(Là, rien que d'écrire le billet, je suis fa-ti-guée !!!)

Commentaires

1. Le lundi 5 mars 2012, 11:56 par Brige

Ah, ben c'est là que le bât blesse :"quelques secondes pour émerger"...moi il me faut au moins 30 mn...et encore, je crois que la plupart du temps, je me réveille vraiment une fois devant mon PC...
Qu'est-ce que t'es rapide! Bon, bah je mettrais le réveil à 5h30 alors... ;-)(et merci merci aussi!)

2. Le lundi 5 mars 2012, 12:15 par Sacrip'Anne

Nécessité fait loi, Brige, c'est ça ou me réveiller encore plus tôt, et ça m'est insupportable !!!!

3. Le lundi 5 mars 2012, 12:47 par Pablo

Mais toi, tu ne prends pas de petit déj' ??? Sinon, quel grand sens du chronométrage ! :heart:

4. Le lundi 5 mars 2012, 13:39 par Sacrip'Anne

Pablo, souvent je n'ai pas encore faim à cette heure là, alors non. Et il y a de quoi s'alimenter au bureau si nécessaire :) Oué, hein ? Moi aussi, je fais de la course !

5. Le lundi 5 mars 2012, 14:06 par mirovinben

Là, il est hors de question de décrire mon lever. Ce serait juste indécent. N'y voyez rien de sexuel, juste l'avis d'un retraité riche de plein de temps car délibérément pauvre en contraintes...

6. Le lundi 5 mars 2012, 14:12 par Sacrip'Anne

mirovinben, oh mais je me rattrape le week-end, au moins un peu ! Mais je pense que je t'envie un peu le peu de contraintes, oui !

7. Le lundi 5 mars 2012, 15:06 par charlottine

Je confirme: la retraite et l'absence de contraintes c'est un réel plaisir....prendre le temps ! En te lisant je pensais aux années de bureau (avec 3 mômes à la maison et 53 kms matin et soir, lever 6 h etc... ) et me demandais : mais comment je faisais ? Mon homme avait des horaires décalés par semaine , une semaine le matin (5h-13h), une l'après midi : (13h-21h) , il partageait donc certaines tâches mais de manière variable !

8. Le lundi 5 mars 2012, 15:11 par Estelle

On court pareil, chez nous, le matin ! Mais j'ai fait couper les cheveux de ma fille, alors l'étape coiffage est plus rapide maintenant !!
C'est pour tout ça aussi que pendant le week-end et les vacances, je ne porte pas de montre....

9. Le lundi 5 mars 2012, 15:14 par Otir

Je me souviens qu'au début de mon blogue, j'avais fait un billet du genre, décrivant un lundi "normal", et reçu cette même impression de fatigue intense : m'est avis que dès lors que l'on met en mots - qui plus est publics - l'impression est démultipliée.

Partagée entre le désir de "se rendre compte" et d'assurer, je choisis souvent d'assurer au détriment de la conscience subjective : parfois la routine a du très bon, elle permet de ne justement pas se sentir submergée par "tout ce qu'il y a à faire".

10. Le lundi 5 mars 2012, 19:38 par Eric

Centre de loisirs... C'est ainsi qu'on appelle l'école maintenant dans une semaine ordinaire ?
Et à part ça, la contrainte choisie est-elle réellement une contrainte ?

11. Le lundi 5 mars 2012, 21:25 par Namfarang

Ah ben elle est rapide ta chouette!
Sayam je le réveille à 7h pour qu'il soie à 8h15 à la maternelle (qui se trouve à 2 minutes à pied de la maison (200 mètres environ))
Réveil 7h, 7h50 minimum il fini de s'habiller (avec de multiples et hop de ma part et autres zenzrvements), et ptit dej si y'a le temps (!)
Ai tenté de commencer par le ptit dej mais c'est le même souci ....

!!!!!
Bisous chez vous

12. Le lundi 5 mars 2012, 22:18 par lilou la teigne

cela me rappelle de bon souvenir

13. Le mardi 6 mars 2012, 06:45 par Valérie de haute Savoie

Elle se brosse les dents avant de prendre son petit déjeuner ? C'est bizarre non ? Il vaudrait mieux qu'elle se les brosse après non ?

14. Le mardi 6 mars 2012, 08:32 par Pablo

Comment ça "si nécessaire", 'Anne ! J'espère au moins que tu continues de prendre une banane pendant la matinée !... ((Ah, mais de quoi je me mêle, moi ! : tu vois, quand on croit qu'on expose tout simplement la liste de ses activités d'un matin comme les autres, en fait on s'expose à la critique impitoyable de ses lecteurs oisifs... Bonne journée ! :heart: ))

15. Le mardi 6 mars 2012, 19:46 par Sacrip'Anne

charlottine, il me semble que quand on est "dans le feu de l'action", la question ne se pose pas de la même façon que quand on la voit avec un peu de recul. Un peu comme quand on se demande comment on a survécu à la première année des bébés quand ils grandissent et gagnent en autonomie :D

Estelle, oh ça va vite, les cheveux ! Elle en a beaucoup, ils sont longs, mais pas casse-pieds !

Otir, ça, et je te rejoins vraiment sur ce point, et un côté "balisage du quotidien" qui permet aussi d'être efficace... et du coup, parfois de voler un moment plus tendre à la routine !

Eric, nan, voyons !! Perfide ! C'est la garderie du matin et du soir, en langage vieux ! Pour la contrainte et le choix, ça vaudrait un billet : disons qu'il y a des choix faits avec passion et d'autres avec raison, et que ça dépend des jours, etc !

Nam, oh oué, elle est cool ! Bisous à vous de nous !

lilou, il y a aussi : les tendresses du matin au réveil, les papotages sur le chemin, enfin des jolies petites choses dont je me souviendrai avec plaisir :)

Valérie, ça serait mieux, sauf que dans ce sens-là, vu son incapacité à avaler le petit déj dans les temps, j'arriverais invariablement deux heures plus tard au bureau. On est en train, progressivement, de switcher ! (et toi, on voit que tu as oublié une partie de la logique de la gestion de l'enfant en bas âge qui en manque parfois singulièrement, de logique. L'enfant, et la gestion, d'ailleurs !)

Pablo, j'essaie de me rapprocher de la logique Zermatienne et de manger quand j'en ai besoin, c'est-à-dire quand j'ai faim et pas avant ! Ceci dit j'échoue beaucoup. (Et puis vous pouvez toujours causer et me dire ce qui serait mieux, vu la disance, hein... :p )

16. Le mercredi 7 mars 2012, 09:37 par liwymi

Les soirs sont pas mal non plus ! Entre la sortie de boulot, le récupérage de nains, la bouffe, la douche, la préparation du lendemain matin… Mais aussi, et heureusement, plein de bisous de nains !

17. Le mercredi 7 mars 2012, 10:10 par Arkadia

Ma seule crainte dans ce bazar organisationnel .......l'oubli du doudou et la nécessité de faire un aller/retour pour aller chercher le truc orange à oreilles. J'ai parfois l'impression de cheker en permanence dans ma tête au moins jusqu'au rond point (qui dit rond point dit possibilité de demi tour rapidos....)
Je me demande encore comment j'ai pu faire l'année dernière avec mes 50 000 déplacements professionnels en région.
ça me rappelle la tête du gardien au boulot quand j'allais à pas d'heure chercher-ramener un véhicule d'entreprise pour na pas courir le matin :)

18. Le jeudi 8 mars 2012, 09:41 par Sacrip'Anne

liwymi, alors curieusement, chez nous, les soirs sont plus cools. Mais je n'en ai qu'une et elle n'a, pour le moment, pas de devoirs. Donc... on s'en reparle l'an prochain !

Arkadia, oh oui, la sensation de check-list permanente....

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/38