Je ne vais pas vous parler de MA vie au bureau, encore qu'elle aille plutôt bien ces temps-ci, mais de ce qui fait LA vie de bureau.

Les horaires réguliers, très, trop.

Les journées rythmées par les dépêche toi du matin, et ceux du soir, pour faire entrer tout ce qu'il y a à faire y compris les câlins.

La crainte du bouchon qui mettrait en péril l'arrivée à temps au centre de loisirs le soir.

Et puis cette frustration de passer à côté de temps disponible pour ceux qui ont d'autres genre de contraintes.

Tenez, ma belle Luce, en ce moment, j'aimerais bien pouvoir me déplacer dans la journée pour prendre un thé avec elle sans lui créer une contrainte de long chemin à elle.

Ou passer du temps avec mon Enchanteur, autrement qu'épuisés le soir à pas d'heure.

Il y a quelque chose d'inflexible dans cette vie de bureau qui parfois pèse un peu trop lourd (mais quand on a pas envie de cultiver le tempérament "lonesome cowboy du travail", faut faire avec). Un peu lourd et qui ne colle pas tous les jours à la réalité de la charge de travail ou à la façon dont on pourrait l'accomplir.

Mais bon. Quitte à perdre sa vie à la gagner, j'ai la chance d'avoir quelques belles compensations, me dis-je parfois dans les moments de raz-le-bol...

(Et non, c'est pas le salaire mirobolant, hélas...)

Commentaires

1. Le vendredi 2 mars 2012, 08:38 par Luce Luciole

Espèce de petite perle va ;-) Je t'embrasse fort !

2. Le vendredi 2 mars 2012, 08:46 par Sacrip'Anne

Luce, une perle à bras pour te faire un câlin ! Moi aussi je t'embrasse fort.

3. Le vendredi 2 mars 2012, 09:34 par liwymi

Cela nous contraint énormément, c'est vrai. En même temps, cette routine opermet d'organiser notre vie de famille… Compliqué !

4. Le vendredi 2 mars 2012, 09:36 par Sacrip'Anne

liwymi, oui, comme tu dis ! Je pense qu'en fait il faudrait que je gagne beaucoup d'argent, vraiment beaucoup, d'un coup, pour vaquer librement le reste de ma vie; c'est ça ma solution idéale :D

5. Le vendredi 2 mars 2012, 10:38 par L'impatiente

Chez nous (mon intermittent de mari et moi-même ex lonesome workgirl pas encore recyclée) on dit souvent que malheureusement soit on a du temps-et pas d'argent pour en profiter vraiment- soit on a de l'argent-et pas le temps d'en profiter-,et que tout cela est quand même très mal organisé. Soit on est rentier effectivement, mais bon, on a pas encore retrouvé le vieux tonton d’Amérique ;-)

6. Le vendredi 2 mars 2012, 10:45 par Sacrip'Anne

L'impatiente, vous non plus ??? Comme c'est curieux !! :)

7. Le vendredi 2 mars 2012, 10:53 par Franck

Personnellement j'ai toujours l'idée de trouver un mécène qui paierait de l'argent cher pour qu'on puisse faire tout qu'est-ce qu'on veut !

Normal, vu qu'on est tout de même la crême de la crême de ! Hein ?

8. Le vendredi 2 mars 2012, 11:02 par Sacrip'Anne

Je suis entièrement d'accord avec toi, Franck ! Je vote pour toi ! Non mais !

9. Le vendredi 2 mars 2012, 12:02 par Arkadia

Je pourrai écrire la même chose toi au quotidien, mais parfois ras la cacahuète de courir après le temps les kilomètres et l'emploi du temps.
J'avoue que je respire le fait de ne reprendre le boulot que le 11 juin et je calcule pour prolonger au moins jusqu'en septembre......:)

10. Le vendredi 2 mars 2012, 13:36 par Pablo

Tu as des compensations ? Hmmm, comme un repas à ce fameux Procope ? Je ne sais pas si le fait de devoir supporter en même temps treize autres personnes qu'on t'impose en est vraiment une ! ;)

11. Le vendredi 2 mars 2012, 14:10 par Flo

32h, réparties sur 4j.... ce serait pas mal non ?
j'ai vraiment pas le sentiment de parvenir à équilibrer vie pro et vie perso. je vivote avec cela du mieux que je peux en attendant.... rentière effectivement ce serait pas. je joue ma grille à chaque tirage de l'euromillion en attendant, sait-on jamais !

12. Le vendredi 2 mars 2012, 14:29 par Sacrip'Anne

Arkadia, je dois dire, je trouve que ça "empire" quand on devient maman (et peut-être pour certains : papa) ! Profite bien d'ici la reprise !!

Pablo, il étaient 16 !!! Et par ailleurs on ne me les impose pas, j'ai contribué à leur choix, et ce sont des gens de très très grande qualité !

Flo, attend d'être maman, tu vas voir que l'équilibre est encore pire à atteindre... (ça fait partie des inconvénients de la chose). Mais oui, déjà, un jour de plus pour le we...

13. Le vendredi 2 mars 2012, 14:46 par Flo

oui je m'en doute, et c'est un peu mon angoisse : comment vous faites, vous les parents qui bossent à plein temps ? vous ne dormez que deux heures par nuit c'est ça ?

14. Le vendredi 2 mars 2012, 14:59 par Sacrip'Anne

Flo, un peu plus quand même ! Mais pour te dire, ici c'est debout à 6h45, Cro-Mi au centre de loisirs à 7h30, moi au bureau entre 8h et 8h10 selon la route, et j'en repars vers 17h25 pour la récupérer avant 18h30 max (généralement ça passe, parfois pas, ça roule moins bien le soir), puis bain/papotage/débriefing/câlins, dîner et elle au lit. C'est soutenu, et quand je vois le panneau derrière moi sur l'autoroute annoncer un bouchon inhabituel, j'ai la grande montée de stress.

Faut dire, c'était moins pire du temps où il y avait une nounou !!

15. Le vendredi 2 mars 2012, 18:51 par Pablo

Ah, 'Anne ! (comme les mots sont sous embargo, j'ai imaginé n'importe quoi ! :heart: - Pour le nombre de convives, j'avais (mal) compté sur la photo :) - )

16. Le vendredi 2 mars 2012, 19:05 par julio

Temps qu’ont auras du boulot et des clients ont seras emmerdé ! Moi qui croyez que tu passer ta journée de travail a la cafète et a donner des coups de fils a tes chéries et a naviguer sur la toile à lire et répondre a tes mails perso voila que non ! Je suis déçu tien ! 8-)

17. Le vendredi 2 mars 2012, 21:38 par gilda

Quand j'ai commencé alors d'Usine à être sérieusement à temps partiel, j'ai été surprise de constater combien de monde semblait dans la ville n'être pas concerné par ces horaires rigides et quotidiens.
Pourtant la plupart des personnes que je connaissais avaient peu ou prou les mêmes (ou cherchaient un emploi dans lequel ils les auraient).

Quand mes enfants étaient en âge de devoir être gardés, ils étaient toujours dans les derniers à être récupérés (et parmi les premiers à être déposés). Pourtant à l'aune de Paris ma 40 aine de mn de transports n'était pas monstrueuse. Et mes chefs considéraient eux que je partais (un peu) tôt.

En revanche je sais que les heures pourtant contraintes pendant lesquelles je tiens boutique ne me pèsent pas comme celles d'enfermement. Et je crois avoir compris : l'établissement est ouvert sur la rue et donc dans la ville. Mon travail ne me coupe pas du monde. Et ensuite passe qui veut (y compris les amis). Donc ma vie personnelle ne cesse pas totalement quand j'y suis, seule ma mobilité est bloquée.

Je n'ai jamais su éclaircir ces mystères.

18. Le vendredi 2 mars 2012, 21:40 par gilda

PS : Pour les mystères je voulais dire les deux premiers points évoqués

19. Le dimanche 4 mars 2012, 19:51 par Brige

Tiens, justement, ce matin, je me disais que c'était une idée d'article à écrire, dans le genre "et vous, vos matins?" Parce que moi, je n'ai encore aucune idée de ce à quoi ils vont ressembler, mes futurs matins...heureusement que j'aurai mes après-midi pour m'en remettre...Sinon, je te dirais que c'est sûrement plus facile quand on vit à la campagne, près de sa famille et de la nounou, avec des trajets inférieurs à 15 mn...vous menez une vie de dingue, vous les parisiens :p

20. Le dimanche 4 mars 2012, 21:03 par Obni

J'ai rencontré quelqu'un qui n'avait presque pas de vie de bureau parce qu'il télétravaillait. Je me demande si c'est totalement une bonne solution… Sans doute oui pour des tas de raisons (on ryhme son travail, on n'a pas la pression de chéfaillon, on peut travailler en pantouffles)… Mais est-ce que le rapport social n'est pas aussi un élément qui nous structure un peu… Un sujet de réflexion à méditer.

21. Le lundi 5 mars 2012, 08:18 par Sacrip'Anne

Pablo, mouarf !!

Julio, et non, il m'arrive de travailler un peu, quand même !

Gilda, ça doit être pour ça que parfois, je regarde les voitures passer sur l'A86 et les RER A glisser le long des voies :D

Brige, oui, et on est bien trop nombreux, aussi !

Obni, c'est quelque chose qui me tente beaucoup, mais je crois qu'en effet il y faut une dose de rencontres (du genre 3 jours / 2 jours), pour ne pas perdre le lien.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/37