Je discutais il y a quelques temps avec l'un des inspirateurs principaux de ce blog, lui racontant qu'un lecteur ami [1] s'était trouvé fort perturbé à l'issue de ce billet, à ne plus savoir s'il empilait ou s'il insérait, à l'instar d'un fameux capitaine de bédé belge qui ne savait plus s'il dormait avec la barbe au-dessus ou en dessous du drap.

Nous devisions, donc, moi étonnée des réactions très marquées à ce billet, lui me rétorquant quelque chose du genre : "c'est presque la guerre des petitboutiens et des grosboutiens !"

"Gné ?" fut ma réponse.

Mais si, me rétorqua-t-il, dans Les voyages de Gulliver, à Lilliputh, ils sont en guerre, deux tribus qui s'affrontent, les uns défendant l'entame de l'oeuf à la coque par le petit bout (petitboutiens), les autres se battant pour l'attaque par le gros bout (grosboutiens).

Mouahahahahaha ! m'exclamai-je, heureuse de tenir là un thème majeur de débat endiablé.

Encore qu'il me paraissait complètement contre nature que d'envisager même qu'on puisse entamer un oeuf à la coque par le gros bout. Avant de constater que pour peu que vous ne ramassiez vos oeufs au supermarché, les calibres soigneusement établis et choisis font qu'entre petit et gros bouts, les différences sont moins sensibles que du temps où on connaissait les oeufs et leur mère par leurs prénoms.

Mais quand même !

Le gros bout !!!

C'est impensable, non ???!!!

Alors vous, par quel côté ?

Belligérants petits et gros boutiens

Pour réconcilier ces deux-là [2] ils se sont finalement trouvés brouillés... dans la casserole !

Par quel côté les oeufs ?

Notes

[1] qui se reconnaîtra sans doute et s'identifiera s'il le souhaite

[2] car il n'y a pas de petite querelle - private joke inside

Commentaires

1. Le mercredi 18 janvier 2012, 09:51 par gilda

Ton billet répond à une question que je me posais récemment en préparant un gâteau et qui était : est-ce une fausse idée d'enfance ou les œufs quand j'étais petite n'étaient-ils pas pourvus d'un gros bout et d'un petit - de nos jours en boîte, quasiment tous : un ovale parfait -. Ce qui est chouette c'est que tu m'offres la réponse sans que je l'aie posée : je n'avais donc pas rêvé.
Les œufs ont changé.
(à méditer)

2. Le mercredi 18 janvier 2012, 10:21 par Sacrip'Anne

Tu n'as pas rêvé, ou alors on a des gros problème de vue. Je m'interroge maintenant sur le trou du cul des poules, Gilda, c'est malin !!!

3. Le mercredi 18 janvier 2012, 10:55 par Floh

Ne pas manger d'oeufs!! C'est ma solution (ça aide, hein? :p)

:heart:
4. Le mercredi 18 janvier 2012, 10:58 par Sacrip'Anne

Euh... Mais euh... j'aime ça, moi, les œufs, Floh ! Ta solution ne me convient pas du tout pour répondre à ce dilemme ! Et puis choisis un camp, camarade, on est pas en pays neutre :-D

5. Le mercredi 18 janvier 2012, 12:09 par Pablo

Je ne prends que trèèès rarement des œufs à la coque, donc je ne peux pas te dire... mais la prochaine fois, c'est sûr, ça va être de nouveau le coup de la barbe dans le lit ! (1) : si j'y réfléchis bien, chacun des deux choix, petitboutiste ou grosboutiste, me semble avoir sa logique !). Sinon, on peut essayer aussi sans coquetier, à la manière de Colomb (3) (4), ça introduit une nouvelle variation ;) .

((1) Ça m'avait tellement choqué, ces réactions tellement exagérées et tranchées (en commentaire à un billet qui se voulait, et était, drôle et léger) que depuis je ne commente plus beaucoup par ici... (sauf allusion directe je crois ;) ) ((pour ne pas parler des doutes infinis que j'ai maintenant lorsque je réponds à un mail !)) ).

6. Le mercredi 18 janvier 2012, 13:25 par mirovinben

Les œufs que nous consommons ont un petit bout et un gros bout. Bio, au marché, toussa...

J'utilise généralement une petite cuillère pour déguster l’œuf à la coque par le gros bout. L'une est ainsi à l'aise dans l'autre. Mais parfois c'est avec des mouillettes de pain beurré. Toujours par le gros bout.

Pour les mêmes raisons.

7. Le mercredi 18 janvier 2012, 13:39 par sleabo, ingénieur informaticien

Pablo : Il me semble qu'il manque une parenthèse fermante à ton commentaire précédent.

mirovinben : Ta pratique est mise à mal lorsque tu utilise un ciseau à oeuf voire un toqueur à oeuf : Quel que soit le bout choisi pour l'ouverture, cette dernière sera toujours du même diamètre...

Quant à la question petit bout, gros bout, finalement la taille aurait donc de l'importance ?
Et pourquoi les œufs américains sont-ils blanc et pas les nôtres ? Ils les blanchissent à la javel ? Colorons nous les nôtres ?

Autant de questions capitales à évoquer pour meubler un mercredi grisâtre comme celui d'aujourd'hui...

PS: parfois, le toqueur à oeuf est trop efficace...

8. Le mercredi 18 janvier 2012, 13:45 par Sacrip'Anne

Pablo, ça m'avait un peu fait cette impression là, je pense que c'était la fougue du commentateur déchaîné plus qu'une véritable acrimonie, au final ! Alors reviens !!! Ca sonne vide, les commentaires, sans tes liens !!!

Et surtout : dors bien ! :-D

Mirovinben, à la réflexion, il m'est apparu que la logique de l'équilibre du petitboutien était justement contrée par la logique de la place d'intromission de l'outils de dégustation du grosboutien. Du coup je me demande si je ne vais pas manger mes oeufs par deux : un par le petit bout, l'autre pas le gros. Mais par lequel commencer ? :D

sleabo, en préambule : LOL de chez LOL !! Vu mon adresse légendaire, je préfère les ciseaux à oeufs.

Au demeurant, Mirovinben est un homme de noble tradition gastronomique, je le soupçonne de faire à l'ancienne : tapotage de l'oeuf avant décapitation délicate. J'me trompe ?

9. Le mercredi 18 janvier 2012, 13:47 par Alizarine

Moi je suis petit-boutienne quand y' a un petit bout mais c'est plus si fréquent comme tu le fais remarquer. Par contre, pour les gober, je suis plutôt gros-boutienne mais ça fait un quart de mon âge que j'ai pas gober un oeuf.$
Je pense que la question de fond que ce post devrait creuser tient plutôt à la barbe dessus ou dessous car fille de barbu tintinophile, ce dilemme me travaille depuis bien longtemps.

10. Le mercredi 18 janvier 2012, 13:55 par Sacrip'Anne

Alizarine, y a pu d'saisons de bouts aux œufs, ma bonne dame !!!

En ce qui concerne la question tintinophile, après quelques nuits sans sommeil pendant l'enfance, j'ai trouvé une parade : je dors sur le ventre :p

11. Le mercredi 18 janvier 2012, 15:02 par swahili

Ça alors ! Ton billet met fin à 48 années de certitude qu'un œuf à la coque se commençait forcément par le petit-bout @-I Pas de problèmes d'introduction avec les mouillettes par le petit bout (2ème révélation : j'avais jamais pensé à l'aspect érotique de la mouillette et de l’œuf à la coque :-D )

12. Le mercredi 18 janvier 2012, 15:45 par Tomek

Un peu comme swahili, je n'avais jamais imaginé qu'on puisse attaquer un œuf par le gros bout. Donc je suis petitboutien confirmé par éducation stricte (enfin presque).

Mais j'ai une question subsidiaire - et connexe à celle du capitaine Haddock - qui empêche de s'endormir sereinement (je suis sûr que vous allez me maudire ce soir) : que faire de la langue quand on s'endort ? ce machin repose bien en paix quand il n'est pas utilisé, mais selon les positions de sommeil, devient parfois encombrant... Voilà, le débat est lancé, à vous les studios. :-D

13. Le mercredi 18 janvier 2012, 15:52 par Sacrip'Anne

swahili, non mais coquine, dis donc. Alors que je me suis retenue pour ne pas raconter d'horreurs quant à l'intromission, te voilà troublée par les mouillettes ? Nan mais j'te jure.

Tomek, tu sais que je te tiens en haute estime. Mais j'ai quand même quelque chose à te dire : ta langue doit être fort bizarre. Et j'évite de penser de quelle façon elle devient encombrante, sous peine d'être prise de fou rire en plein open-space !! :-D

14. Le mercredi 18 janvier 2012, 16:54 par K

comme Floh, et en plus c'est vrai ! A part en omelette...
Mais au plan théorique et conceptuel, je serai je pense d'obédience petitboutienne.
ET alors... du coup les poules ont-elles changé ?
Est-ce la poule ou est-ce l'oeuf ?

15. Le mercredi 18 janvier 2012, 17:15 par Sacrip'Anne

K, comme quoi on en revient toujours à cette question !

C'est curieux tous ces gens qui ne mangent pas d’œufs (à la coque) !!

16. Le mercredi 18 janvier 2012, 18:03 par mirovinben

"je le soupçonne de faire à l'ancienne : tapotage de l’œuf avant décapitation délicate. J'me trompe ?"

Non. Tu ne te trompes pas : c'est bien comme ça que je fais, avec le dos du couteau.

17. Le mercredi 18 janvier 2012, 20:09 par Sacrip'Anne

Je suis malicieusement ravie d'avoir deviné, mirovinben !

18. Le mercredi 18 janvier 2012, 21:55 par Gilsoub

Hum, je peux pas te dire, moi une fois cuit je les mets dans une tasse et les mélange allègrement ;-)

19. Le mercredi 18 janvier 2012, 22:12 par La Sauterelle

mais Gilsoub, c'est un ouf tu vois :gasp:
(d'amour)

20. Le mercredi 18 janvier 2012, 22:47 par heidi

C'est un débat qu'on a eu avec mes cousins autrefois... ça et savoir si devait dire "touiller" ou "remuer" la salade et la vinaigrette. On avait fini par constater que l'attaque de l'oeuf dépendait du coquetier. S'il n'est pas assez profond, t'es obligée d'asseoir l'oeuf et de le manger par le petit bout :p

21. Le jeudi 19 janvier 2012, 00:22 par Jenny

Le gros bout ! Le gros bout ! Et on ne touille pas la salade, on ne la remue pas non plus, on la mélange. Na. Et on dit le ketchup et pas la ketchup. Non mais. :-)

22. Le jeudi 19 janvier 2012, 06:34 par Valérie de haute Savoie

Le petit bout, puisque le gros est plus stable dans le coquetier. Et je tapote avec une cuillère en argent pour enlever le calot délicatement, puis je prélève le blanc et le déguste en premier avant de plonger une mouillette de pain beurré. L'essentiel est que l'oeuf soit frais.

Zut j'ai beau faire alt0156 je n'arrive pas à mélanger mon o dans l'e

23. Le jeudi 19 janvier 2012, 06:39 par Valérie de haute Savoie

Mais !! :?: Je suis allée relire les commentaires du billet en référence et je ne vois pas vraiment où se situe la passe d'arme. Y a-t-il des commentaires qui ont été effacés ?

24. Le jeudi 19 janvier 2012, 08:24 par Sacrip'Anne

Gilsoub et La Sauterelle, ça doit être rigolo, la cuisine, chez vous !!! :-D

heidi, on fatigue la salade, voyons ! Tout le monde sait ça !! @-I Et du coup je suppute que par nature, tu es grosboutienne parfois contrariée !!

Jenny, quoi ? Y a des gens qui disent la ketchup ? Sauvages !

Valérie, un peu de fleur de sel avant de tremper la mouillette, non ? Ou alors au beurre salé, la mouillette !!

Et il n'y a pas eu de passe d'arme du tout, et pas de commentaires supprimés, c'est juste que sur un sujet qui me paraissait mineur, j'étais suprise par les "moi je déteste les inséreurs", ou des trucs comme ça, qui semblaient pleins de... passion !! :p

25. Le jeudi 19 janvier 2012, 10:02 par sleabo, breton

Ou alors au beurre salé ???

C'est quoi du beurre pas salé ? Du gras ???

26. Le jeudi 19 janvier 2012, 10:10 par Sacrip'Anne

sleabo, à vrai dire je commence presque exclusivement du beurre salé, alors je peux pas te dire p-) (Sacrip'Anne, piratesse !)

27. Le jeudi 19 janvier 2012, 10:22 par Raphaëlle

Non mais j'avais même jamais imaginé commencer mon oeuf par le gros bout ... je suis donc définitivement une petiboutienne. C'est la que tu vois ma bêtise, à chaque fois je me dis que c'est dommage que le trou ne soit pas plus gros, la mouillette passe pas bien ... et même pas j'aurai pensé à attaquer de l'autre coté! Heureusement que tu es là, maintenant je pourrais tremper ma banane dans l'oeuf sans soucis :p

28. Le jeudi 19 janvier 2012, 10:27 par Sacrip'Anne

Raphaëlle, ravie d'avoir écrit un billet d'utilité publique !!

29. Le jeudi 19 janvier 2012, 11:32 par Franck

sleabo, du beurre pas salé est un beurre de régime !

30. Le jeudi 19 janvier 2012, 11:42 par Sacrip'Anne

Huhu Franck, voilà une bonne trouvaille !!! (J'espère que tu as ri à l'idée que rien que pour avoir un prétexte à jouer avec mon jouet, j'ai dessiné sur des œufs ?!!)

31. Le jeudi 19 janvier 2012, 12:11 par Franck

Tout les moyens sont bons pour faire des jolies photos ! Sans exception \o/

32. Le jeudi 19 janvier 2012, 13:06 par heidi

Je suis plutôt petiboutienne en fait... mais c'est vrai qu'il y a aussi la question des mouillettes.
Pour en revenir à la salade, c'est sans doute justement parce qu'on débat au dessus de sa tête pour savoir s'il faut la remuer, la touiller, la mélanger qu'elle finit fatiguée ! :-D
La prochaine fois, je pourrai te parler d'un autre de nos sujets de conversation de cousins : quel est le mot le plus moche de la langue française ? (oui...la dinguerie est génétique)

33. Le jeudi 19 janvier 2012, 13:37 par Sacrip'Anne

Franck, :-D

heidi, alors là c'est un vaste débat riche en rebondissements, et je me dis que ça vaudrait une digression sur le kubb3 !!

34. Le vendredi 20 janvier 2012, 13:14 par Gilsoub

@Sacrip'Anne: Ouais assez marrant :-D et bon :heart:

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/18