On vous dit "tu verras, au deuxième, c'est plus facile, on simplifie".

Je n'avais pas l'impression d'avoir fait très compliqué avec ma fille, mais de fait, au moins, au deuxième (enfant, donc), on sait à peu près à quoi s'attendre.

Certes ils ont chacun une personnalité (ça devait être plus simple avant Dolto, quand même, cette histoire d'enfant-personne, on se retrouve avec des micro trolls à la personnalité hyper dimensionnée dès quelques mois, c'est déconcertant). Certes il y en a un qui a fait des coliques et l'autre se spécialise dans le reflux, bon, ce sont des variantes des mêmes joies du système digestif enfantin.

Mais malgré tout, il y a des questions qui perdurent. Oui, comme celle des mouche-bébés.

Pour Cro-Mi, on nous avait passé un lit parapluie qui pesait un âne mort, se dépliait presque facilement, pour peu qu'on ne prête pas attention au lumbago qui vous emprisonne plié en deux le nez au milieu du lit. Je hais ce truc, qui pèse plus lourd que les bébés qu'on fait dormir dedans.

Pour le moment, Lomalarchovitch faisait ses siestes dans le lit "pop up" que sa sœur avait étrenné avant lui. Un truc tout léger, qui rentre dans un sac, pèse quelques centaines de grammes. MAIS qui est principalement fait de tissus.

Et là vous me voyez venir. Quelques semaines déjà que Lomalarchovitch, vexé par le rampage en marche arrière, prend son élan pour le quatre pattes.

Donc micro lit en toile, léger à rebord bas + bébé géant et mobile = pas bon plan.

Nous avons donc organisé une série de débats domestiques, alimentés par une étude de marché sur les sites plein d'avis de parents exaspérés par des pincements de doigts et des repliages impossibles. Et une consultation de nos copains jeunes parents.

Bref, on a fini par vendre un rein, prendre un crédit sur la vie, pour offrir à la prunelle de nos yeux le lit parapluie qui semble léger à porter, facile à déplier ET à replier, compatible avec mon dos fatigué et avec la fréquence d'utilisation (environ au moins une fois par semaine).

Et, comme quoi, on a plutôt bien fait de se les poser à ce moment-là, ces questions, parce que figurez-vous que ce midi, j'avais un message téléphonique de ma fille et un SMS de l'Enchanteur pour me dire que bon, le gamin, le quatre pattes, ayé, il commence à y arriver pour de vrai.

Le lit a été livré quelques minutes avant.

Comme j'aime à le répéter, l'organisation, c'est un métier.

Commentaires

1. Le mercredi 25 mars 2015, 14:28 par absinthe

Bravo à Lomalarchovitch pour le 4 pattes et aux parents pour l'anticipation et l'organisation ! :-D

2. Le mercredi 25 mars 2015, 14:30 par Sacrip'Anne

Merci absinthe !! Les échos de sa soeur et de son père n'étant pas exactement les mêmes, j'ai hâte de voir ça ce soir (s'il ne me fait pas un effet Bonaldi :D)

3. Le mercredi 25 mars 2015, 15:12 par Gilsoub

Bon ben maintenant il va falloir envisager sérieusement le deux pattes ! (et je ne te parle pas du deux roue, qui avec le parrain qu'il a devrait bientôt le titiller ;-) )

4. Le mercredi 25 mars 2015, 15:24 par Franck

Question deux-roues, ça sera avec moteur, on est civilisés et des grosses feignasses quand même \o/

Franck, Président fondateur du Feignasse Social Club

5. Le mercredi 25 mars 2015, 15:34 par Sacrip'Anne

Gilsoub crois moi, il est très sérieusement motivé (il se met debout avec énergie et vigueur). Va pas y avoir besoin de l'encourager beaucoup !

Franck huhuhu.

Anne, membre passif (actif c'est trop fatigant) du Feignasse Social Club

6. Le mercredi 25 mars 2015, 20:07 par bellzouzou

le quatre pattes, on n'est jamais sûr que ça soit une bonne nouvelle (rapport à la tranquillité des parents, mais tout le monde avait compris) ;-)

7. Le jeudi 26 mars 2015, 06:47 par julio

Donc tu confirme que sont évolution et sapiens, que a quatre pattes n’est qu’une étape de sont évolution ! :p

8. Le jeudi 26 mars 2015, 09:57 par Sacrip'Anne

bellzouzou ouais. Mais bon. Mais ouais. :D

julio je confirme, je confirme !

9. Le vendredi 27 mars 2015, 08:51 par Lizly

Ici, la question du lit parapluie a été tranchée par le don par une voisine de mon beau-père d'un lit parapluie ayant servi moins d'une dizaine de fois. Il est plus lourd et plus encombrant que ce qu'on aurait sans doute choisi mais il n'est pas trop compliqué à plier/déplier et il est bon côté sécurité donc on garde.
Bravo au Punk Rebelle qui s'active dans l'univers bienheureux de la mobilité ! Et bisous aux parents qui vont devoir réviser la déco de l'appartement en dessous d'un mètre de hauteur !

10. Le lundi 30 mars 2015, 15:47 par Sacrip'Anne

Lizly n'empêche qu'on en est ravis, du lit (du bébé aussi). On lui dira, mais oui, on est foutus, il bouge !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2407