Il est temps, grand temps, de faire face à une vérité qui, si elle nous est incompréhensible, à nous autre humains non sortis de la cuisse de Jupiter, n'en est pas moins un fondement de ce qui se passe dans la tête de gens qui défilent pour la manif de la honte, ces derniers temps.

Nous demandons l'égalité des droits face au mariage, notamment[1]. Il faut savoir que ces gens-là ne considèrent pas l'égalité des humains comme un fondement de notre société.

Ils nous sont supérieurs, par leurs valeurs, leurs choix de vie. C'est eux qui le disent, hein ?

C'est quelque chose contre quoi je me suis heurtée il y a quelques mois. L'épouse de feu mon oncle, aveuglée par sa rage à dézinguer le compagnon de sa fille qu'elle détestait, nous a sorti une diatribe au cours de laquelle elle ne s'est même pas rendu compte que c'était, aussi, mes choix de vie qu'elle jugeait, condamnait. (Ainsi que ceux de nombreuses autres personnes, mais qui n'étaient ni à table, ni à elle apparentées).

Dans son discours, il apparaissait notamment que les gens qui ne désirent pas se marier mais ont des enfants ne veulent pas ce qu'il y a de meilleur, ont dans l'idée à l'avance qu'ils vont se séparer et donc (sic) aiment moins leurs enfants que les gens qui se marient (devant Dieu, sinon ça vaut à peine).

Elle ne voyait pas le problème à me condamner dans le même panier puisque moi, c'est pas pareil, c'est la famille. Je passe sur l'absence de rigueur de l'argument puisque justement, c'est mon "point".

Et elle ne voyait aucun problème à considérer comme seule règle acceptable celle de "son monde", monde qu'elle décrivait comme, en effet, fermé à ce qui se passe autour, ailleurs, centré sur son système de valeurs accepté comme unique vérité possible en ce bas monde.

Il va de soi que la charité, la tolérance, l'amour du prochain prônés par le christianisme dont ce "notre monde" se réclame n'existe que dans nos têtes d'objecteurs. Ils sont le monde des élus, ils n'ont pas besoin de s'abaisser à ces considérations, autrement que dans leurs bonnes oeuvres occasionnelles.

Alors autant je crois qu'il a pu être utile d'échanger avec des gens qui se positionnaient contre cette forme d'égalité par préjugé culturellement acquis, par méconnaissance des discriminations faites, des souffrances engendrés, je crois, oui, que parfois il a été possible de faire bouger les idées, de les enrichir.

Autant je pense que devant le mouvement imbriaque [2] des marcheurs de la manif de la honte, seule notre indifférence nous protégera de leurs illuminations.

Au final, ils ne sont pas si nombreux. Ils sont persuadés que de pousser leurs gamins devant, c'est un acte de bravoure héroïque, comme d'en envoyer un au séminaire et l'autre devenir chevalier. Ils ne VOIENT PAS le problème que de hurler à la face du monde que leur modèle parental est le meilleur, puisque c'est celui de leur monde.

Sauf que leur monde appartient au passé de mon pays. Ils en sont la dernière gerbe.

Et puisque dialoguer avec eux est impossible, je les compisse de mon mépris le plus total.

Soyez les enflures que vous voulez être. Ce n'est pas grâce à vous que le monde ira mieux. Et puisque vous croyez au jugement dernier, craignez pour vous. Vos actes fanatiques d'illuminés confits dans la haine ne devrait pas vous valoir beaucoup d'honneurs.

Pendant ce temps là, on va s'acharner, nous, à essayer sourire par sourire, mot par mot, indignation par indignation et parfois loi par loi, à tenter de ne pas laisser sombrer l'égalité, la fraternité des humains entre eux quelle que soit leur naissance.

Quel que soit leur monde.

Notes

[1] et comme le faisait remarquer Eli l'autre jour, nous serions bien inspirés de mettre autant d'énergie dans toutes les questions d'égalité

[2] Ivre, fou, stupide

Commentaires

1. Le lundi 25 mars 2013, 10:21 par orpheus

BigLove, BigKiss !

2. Le lundi 25 mars 2013, 10:31 par mirovinben

Ca, c'est fichtrement bien envoyé. Et le "Ils en sont la dernière gerbe" vaut son pesant de cacahouètes.

3. Le lundi 25 mars 2013, 10:33 par tetsuo

Anne, ma chère Anne...

Je...

...

Tu, ... heu...

Mon héroïne, mon modèle. Je ne sais pas quoi dire d'autre.

4. Le lundi 25 mars 2013, 10:44 par Sacrip'Anne

Câlins, orpheus !

mirovinben, contente que ça te plaise :p

tetsuo, je t'imagine très bien avec des seins, maintenant, c'est malin :D (mais pfff t'exagère !)

5. Le lundi 25 mars 2013, 10:54 par Franck

Sourire :-)

6. Le lundi 25 mars 2013, 11:03 par Sacrip'Anne

Franck, m'étonne pas, espèce d'impie !

7. Le lundi 25 mars 2013, 11:15 par Tomek

Clap clap ! Je n'aurais pas mieux dit.
Je relève comme Mirovinben la "gerbe" fort appropriée. 8-)

8. Le lundi 25 mars 2013, 11:30 par Sacrip'Anne

Tomek, tant mieux si ça vous fait de l'usage :D

9. Le lundi 25 mars 2013, 11:35 par Nam

Le double sens de "la dernière gerbe", fait sourire

10. Le lundi 25 mars 2013, 11:54 par Mlle Moi

Merci. (Je le dis pas à chaque fois, mais je le pense souvent en te lisant :) )

11. Le lundi 25 mars 2013, 12:12 par Sacrip'Anne

Nam, tant mieux :-D

Mlle Moi, ah ben je t'en prie :)Merci à toi !

12. Le lundi 25 mars 2013, 14:16 par La Sauterelle

Croisé hier quelques manifestants avec drapeaux, t-shirts et tout. Des jeunes, des familles comme j'en croise tous les jours sur mon trajet, qui là comme ça, pourraient tout à fait ressembler à mes amis. J'ai pensé "wow, vous aussi vous pensez ça, vous aussi vous êtes de ce monde là sans dec?"...
Malaise.
Beurk.
PS: J'allais au ciné voir La Religieuse, fort ce film dans le registre des différentes "mondes" t la rage pour la liberté.

13. Le lundi 25 mars 2013, 14:26 par K

Allons, en plus de les compisser, jusqu'à les conchier: je saias ma charité chrétienne me perdra ;-)
Mais quand même.

14. Le lundi 25 mars 2013, 14:51 par Sacrip'Anne

La Sauterelle, compliqué, hein, de gérer avec cette "infiltration" au quotidien (et puis à ton travail, tu dois en avoir des défilés, aussi...). Bisous.

K, tout ça pour caser conchier, va, j'te connais !

15. Le lundi 25 mars 2013, 17:47 par samantdi

Il y a quand même quelque chose que je ne comprends pas et qui me choque dans la volonté qu'ils ont d'en découdre ainsi... je pense à mon élève "petit Poucet", il n'était pas en classe ce matin. Tu m'étonnes... les parents ont embarqué leurs mômes (7 ou 8 mômes entre 20 et 4 ans) pour faire 1400 bornes en 48 heures dont une journée de manif... C'est vachement responsable.

Mais d'où tirent-ils leur motivation à empêcher que d'autres aient les mêmes droits qu'eux ? Qu'est-ce que ça agite en eux de trouille, d'envie cachée, de non-dits, de trucs bizarres recouverts de nappe d'autel ? J'aimerais comprendre et je ne comprends pas. Vraiment, non, ça me dépasse.

Tu as raison, je crois, de dire qu'on s'en fout, qu'il n'y a rien à en attendre. Mais sur ce coup, la défection du Petit Poucet, ce matin, dans la classe, ça m'a fait un grand vide dans le coeur, dans le ventre.
J'adore ce gamin et que je ne sais pas ce que ça annonce pour lui, comme vie, d'être tombé par les sacro-saintes lois de la Nature, dans cette famille-là...

16. Le lundi 25 mars 2013, 18:31 par julio

C’est des hypocrites ils espèrent se rassurés eux-mêmes qu’ils sont dans la vérité. Ils doivent avoir de drôle de conversation à la maison avec leurs gosses « c’est une forme de racisme » ! Puis surtout pour moi se sont des fachos, faut déjà être malade pour manifester contres des droits. Je pense que se sont des gens méchants contre tout le monde, ils aiment pourrie la vie des autres ! :sick:

17. Le lundi 25 mars 2013, 19:29 par Jathenais

Comme tout cela est bien dit.
Je suis personnellement passée au stade supérieur, au delà du mépris, je ne leur accorde que ce que je crois qu'ils méritent : une totale indifférence, et me refuse à me faire l'écho de leurs éructations.
A une exception près, un extrait du passage de Karl Zéro chez Ruquier, à la radio. 47 secondes où il remet sa belle-soeur à sa place avec la manière, ceux qui veulent le podcast peuvent me le demander s'il n'est plus dispo, je me le passe une fois par jour pour ne pas oublier qu'il est aussi des croyants doués de raison.

18. Le lundi 25 mars 2013, 19:32 par alainX

rho.... C'est pas gentil pour cette merveilleuse personne qu'est Frigide (la pauvre..) Barjot (ça c'est exact...)

Et sinon bien sûr… Je signe des deux mains et des quatre pieds !
Manifestation lamentable… Par des personnes lamentables…

19. Le lundi 25 mars 2013, 22:19 par Gilsoub

Voila, rien d'autre à rajouter :-) des bises tout pleins !

20. Le mardi 26 mars 2013, 00:01 par Fauvette

Merci, moi aussi j'apprecie le double sens de la gerbe !

Je crois (non en fait j'en suis sûre ayant eu l'occas de vérifier dans mon entourage - oui pauvre de moi - que leur lutte s'est nettement élargie et assimile la haine de la personne de F H, et de tous les gens de gauche). L'idée c'est quand même de faire plier le gouvernement, et le rêve de les chasser du pouvoir. Puisque selon eux, ils ne sont pas légitimes...
Eh oui, nous voilà bien mal partis, c'est flippant.

En attendant, bises amicales

21. Le mardi 26 mars 2013, 07:58 par mirovinben

Même s'il y avait 1,4 million d'eux (selon eux, mais vu la pertinence de leurs analyses et la sagacité de leur pensée), ça en fait quand même un paquet qui ne sont pas venus... 8-)

22. Le mardi 26 mars 2013, 08:59 par Sacrip'Anne

samantdi, comme je te comprends... j'imagine, leur peur, c'est de perdre "leurs privilèges", les choses qui les distinguent. C'est bête, c'est incompréhensible... mais comme ça. Manifestement.

julio, en tout cas, ils n'ont pas de scrupules à asseoir ce qu'ils pensent être leur supériorité sur le dos d'autres humains...

jathenais (merci pour le cadeau :) ) je ne peux m'empêcher de soupçonner chez lui une manipulation qui vise à le garder "hors du débat" afin de ne pas menacer ses projets, mais quoi qu'il en soit... ça fait du bien !

alainX, paradoxalement je pense qu'elle n'est pas la plus obsucrantiste du lot. Elle a manifestement, avec un talent avéré pour l'événementiel, trouvé un terrain pour se créer de la visibilité. Ca ne la rend pas très fréquentable pour autant, en effet.

Merci Gilsoub et bien des bisous !

Merci Fauvette de ton passage. Je pense, comme toi, que le sujet du mariage est dépassé depuis longtemps (il n'y a qu'à voir l'évolution des slogans). Et en effet, le suffrage universel ne rend pas légitime. C'est ce que j'ai défendu le quinquennat précédent en tout cas :D :D

Mirovinben, c'est ça, 60 et quelques millions :)

23. Le mardi 26 mars 2013, 11:03 par gilda

Merci, tu fais du bien à lire (moi qui ai dit un jour à quelqu'un qui me faisait le coup du Oui mais toi c'est pas pareil (implicite "on t'aime quand même" ?) que ce n'était pas parce que son apparence était plus rare que sa qualité était supérieure). On pourra remarquer que ce sont souvent les mêmes personnes qui se considèrent comme supérieures à quelqu'un d'autre parce qu'elles gagnent plus que lui ; et n'hésiteront pas à faire des ronds de jambe à un enrichi parce qu'elles y voient la marque d'une qualité supérieure. Bref, toute une échelle de valeurs tellement différentes qu'elles en sont presque inversées.

24. Le mardi 26 mars 2013, 11:43 par Sacrip'Anne

gilda, d'autant que la politique du rond de jambe à qui est plus haut placé (quelle que soit l'échelle d'évaluation) pour en obtenir plus de privilèges ne date pas d'hier...

25. Le jeudi 28 mars 2013, 00:31 par Madleine

Tu es d'utilité publique Anne comme d'hab' !

26. Le jeudi 28 mars 2013, 06:49 par Valérie de Haute Savoie

C'est cette haine tranquille, de personnes se réclamant d'un dieu miséricordieux, qui me glace.

27. Le jeudi 28 mars 2013, 09:18 par Sacrip'Anne

Merci Madleine :) Plein de bisous

28. Le jeudi 28 mars 2013, 10:21 par Eric

Que dire que les autres n'ont déjà dit ? Je veux bien un câlin.

29. Le jeudi 28 mars 2013, 11:15 par Sacrip'Anne

Eric, plein, même.

30. Le jeudi 28 mars 2013, 11:47 par Sacrip'Anne

Valérie de Haute Savoie, pas mieux (et pardon pour ton séjour dans les spams, indépendant de ma volonté !)

31. Le lundi 15 avril 2013, 15:06 par andrem

Je suis très énervé par ce billet.

Ouais.

D'abord parce que je ne le lis que maintenant. On n'a pas idée d'écrire des billet que je suis trop loin de ma cave pour les lire. Mais j'ai un mot d'excuse.

Ensuite parce que je n'ai rien à ajouter et que je déteste fermer ma gueule de clavier. Et rien à retrancher non plus, si on ne peut plus critiquer même pour rire, oùvaton.

Mais ils ne me donnent tellement plus envie de rire du tout que je n'ai pas envie de critiquer même pour rire. Voilà.

Tu parles quelque part de cette sorte de colère diffuse qui ronge qu'on ne sait pas pourquoi, alors voilà, depuis quelque temps elle est là, la colère, et même si j'identifie quelques causes, dont celle-ci, et même si je la regarde en face en faisant des grimaces dans ma glace à la fraise, elle continue à me ronger.

Ne pas se tromper, l'ignominie conchiable n'est pas que le fait des cathopourris, mais de ceux qui espèrent en tirer les marrons, qui se disent républicains, et qui font mine de condamner la violence en tentant de faire croire que c'est la faute à Rousseau, euh Voltaire, euh non, Hollande.

Qu'on se dépêche de la voter, cette loi, on verra bien s'ils osent ensuite l'abroger, c'est Copé qui l'a dit qu'il le fera. Ou bien, Fillon, je ne sais plus, les deux soi-disant respectables, car comme le dit Shakespeare, they are honourable men.

Voilà, comme quoi je n'ai rien à dire et ce n'est pas parce que on n'a rien à dire que tralala, et en plus je l'ai dit j'ai un mot d'excuse pour la tardivité.

32. Le lundi 15 avril 2013, 15:22 par Sacrip'Anne

andrem, de toute façon, j'adore tes réponses, que tu aies un mot d'excuse ou pas :D Merci ;)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/1953