J'aime à l'infini ces moments de calme matinal, perchée sur le toit parisien de mon bureau.

J'y suis seule, le plus souvent (ou alors saluée joyeusement par un travailleur matinal, homme de ménage ou alpiniste nettoyeur de carreaux).

C'est toujours beau, même quand il fait moche, paisible, à part les cris affamés des gabians.

Sauf grosse pluie, j'y prends un café très matinal les jours où je viens au bureau.

C'est un moment précieux, un instant apaisé avant la bataille. Quelques minutes pour moi seule, ou presque. La beauté de la vue se conjugue avec la possibilité, rare en ville, de voir loin.

Mes pensées tourbillonnantes se fixent un instant sur quelques salutations matinales (tiens, un rituel !), sur les morceaux qui passent dans mes oreilles. J'y suis souvent installée côté Est, pour voir le soleil se lever, entre autres.

J'y ai à l'occasion pleuré seule, avant l'heure de faire semblant pour le boulot. J'y ai aussi ri aux éclats à lire un message.

J'y remonte, parfois plusieurs fois dans la journée, avec mes collègues. Pauses joyeuses, réunions en plein air, les prétextes ne sont pas très difficiles à trouver.

La magie du beau opère à chaque fois.

Mais jamais autant que les matins qui ne sont solitaires qu'en apparence. Ils sont pleins de la pensée de gens qui me sont importants, de la ville qui s'éveille et de tout un tas de choses qui me rappellent que la vie nous réserve, même dans les pires de ses creux, quelques pépites dignes d'attention.

Commentaires

1. Le jeudi 6 juin 2024, 15:16 par Gilsoub

Et en plus tu n'as pas l'excuse de la pause clope 8-)

2. Le jeudi 6 juin 2024, 15:32 par Sacrip'Anne

Gilsoub non, mais bon. De toute façon entre télétravail et marathons de réunions, personne ne sait qui est où quand !

3. Le jeudi 6 juin 2024, 19:30 par NP

Quelle chance !! C'est beau, impossible de s'en lasser !

4. Le vendredi 7 juin 2024, 00:52 par gilda

C'est joli tu as écrit en mieux, le billet que je n'ai pas pris le temps d'écrire sur mes instants d'arrivée au boulot les samedi travaillés (pas de terrasse mais une vue lumineuse et dégagée) ; du moins quand j'arrive assez tôt pour être seule.

5. Le vendredi 7 juin 2024, 08:40 par Sacrip'Anne

NP Oui, je savoure en toute conscience de mon immense chance.

Gilda en mieux, je ne sais pas mais je suis contente que tu aies ces moments, toi aussi !

6. Le vendredi 7 juin 2024, 09:44 par Jenny

Jolie photo... JDu haut de mon 4e sans vis-à-vis, je profite tous les jours du ciel (des ciels) et je ne le quitterai qu'à regret...

7. Le vendredi 7 juin 2024, 11:10 par Sacrip'Anne

Jenny oui, je dois dire qu'en plus de mes collègues, c'est LA raison qui me fait venir au bureau sans trop rouméguer.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2767