Il n'a pas a fallu attendre de pandémie mondiale pour que je sois en colère contre les politiques qui ont démonté, brique après brique, nos systèmes de santé, d'éducation, de solidarité.

Evidemment cette colère est particulièrement à vif en ce moment.

Mais alors le truc qui m'agace au plus haut point c'est de voir des gens, qui ont probablement voté avec enthousiasme pour les dits politiques, se mettre à la fenêtre tous les soirs à 20 h et applaudir. Fascinante étude massive de dissonance cognitive, et malheureusement peu de probabilité que cet épisode change d'un iota le résultat de leur prochain vote[1]. Y dit qu'il a pas compris le rapport.

Dans mon quartier, le rendez-vous de 20 heures a été "légèrement" hacké.

A l'heure pile, retentissent du balcon d'un voisin trois coups de sirène. Puis un set de trois chansons. C'est tellement fort qu'on doit l'entendre bien au-delà des limites de notre quartier.

Et partout autour derrière les fenêtres ou sur les balcons, les gens chantent et dansent, le temps de ces trois chansons.

Puis 4 coups de sirène et retour au silence.

C'est impressionnant un quartier de 20 000 personnes silencieux et ce rendez-vous quotidien est un contraste saisissant au reste de la journée.

Et d'une certaine façon ce détournement me réconcilie un peu avec le rendez-vous de 20 heures. Ça ressemble plus à un hymne à la vie qui est toujours là, à l'énergie brute derrière les fenêtres prête à jaillir dès que les portes rouvriront.

Note

[1] Si on a toujours le droit de voter en sortant.

Commentaires

1. Le lundi 30 mars 2020, 10:54 par Pablo

Complètement pareil ici (y compris notamment tout ce que tu dis sur le démantèlement du système public de santé, spécialement cruel à la région de Madrid, grâce aux votes de nous concitoyens penchés à leurs fenêtres ou balcons). Mais avec une ou deux semaines (je ne me souviens plus) d'avance sur vous (en ce qui concerne la progression de la pandémie et le nombre de morts de cas).

Dans ma rue, j'essaye de mettre une chanson (je sors à la fenêtre une des enceintes de la chaîne stéréo à laquelle je connecte mon téléphone) ou un morceau de musique d'à peu près quatre minutes vers 19:54, parce que les gens sont impatients ici et qu'ils commencent à applaudir à 19:58. Vers 20:06 ou 20:08 (ça dépend des jours) le silence retombe sur la rue et tout le monde retourne à sa vie intérieure.

2. Le lundi 30 mars 2020, 10:56 par Pablo
  • pas "grâce aux votes de nous, concitoyens", mais "de nos concitoyens"
3. Le lundi 30 mars 2020, 11:04 par Sacrip'Anne

Pablo ah mais ça se trouve c'est ton enceinte que j'entends de chez moi !! <3

4. Le lundi 30 mars 2020, 12:33 par Pablo

:-*

5. Le lundi 30 mars 2020, 14:53 par Valérie de haute Savoie

Moi j'applaudis, parce que cela fait plaisir à L. ma belle-fille qui bosse le soir au samu. Et malgré tout, je ne voterai pas avec enthousiasme pour jupité-rien

6. Le lundi 30 mars 2020, 15:01 par Madleine

Merci pour ton ressenti.
J'ai écouté, j'ai regardé au début pour me faire une idée de quelque chose que je ne peux vivre au fin fond de ma campagne :)
À la place je regarde et écoute les oiseaux (les cousins de ceux des villes qui bénissent ce moment...)
Bises à tous

7. Le lundi 30 mars 2020, 15:01 par Madleine

Merci pour ton ressenti.
J'ai écouté, j'ai regardé au début pour me faire une idée de quelque chose que je ne peux vivre au fin fond de ma campagne :)
À la place je regarde et écoute les oiseaux (les cousins de ceux des villes qui bénissent ce moment...)
Bises à tous

8. Le lundi 30 mars 2020, 15:03 par Madleine

Pardon pour le doublon faut croire que je n'ai plus l'habitude des blogs 😛

9. Le lundi 30 mars 2020, 18:50 par Sacrip'Anne

Pablo 😘

Valérie je n'ai pas précisé mais peut-être que j'aurais dû que je n'ai pas trop de doutes sur les Blog amis et les bulletins qu'ils ont mis dans les urnes, que personne ne se sente "coupable" ❤️

Madleine une seule solution : se remettre au Blog-entraînement !

10. Le mardi 31 mars 2020, 12:35 par Pablo

Ah, j'ai pas dit, mais après la musique j'applaudis fort entre 19:58 et 20:07 en joignant cette messe quotidienne — j'allais dire "j'applaudis avec enthousiasme", mais c'est plutôt avec des sentiments de remerciement et d'espoir, et de rage¹ aussi, envers tout le personnel de santé, et envers nous mêmes qui résistons.

¹ Regardez cette vidéo du NY Times sur le personnel de santé en Espagne : ça dure 5'06", c'est en espagnol sous-titré en anglais et certaines images, ainsi que tout ce qui y est dit, ne sont pas faciles à regarder / à écouter… :
[https://www.nytimes.com/video/world/europe/100000007051789/coronavirus-ppe-shortage-health-care-workers.html]

11. Le mardi 31 mars 2020, 16:26 par Sacrip'Anne

Pablo ah mais de toute façon en ce moment chacun fait ce qu'il veut pour se sentir au mieux. On fera les comptes en sortant p-)

12. Le vendredi 3 avril 2020, 18:40 par Junko

Ha tiens, j'ai justement entendu de la musique à 20 h hier, bon c'était "I will survive" et je me demande si c'était vraiment le meilleur choix... Il y a aussi ceux qui tapent sur les casseroles et - mais c'est peut-être moi - ça m'évoque un son de crécelle, donc à chaque fois ça me fait penser à la crécelle utilisée pendant les épidémies de peste et de lèpre, s'pa très festif. Enfin, les gens disent "c'est bien parce que maintenant on peut voir nos voisins" or justement, moi non. Je vis en face d'immeubles désaffectés et les applaudissements/casseroles/musique viennent d'appartements que je ne peux pas voir. Cela dit, j'ai tant de compassion pour les soignants que j'applaudis aussi en pensant à eux. C'est comme les prières (chez soi du moins) ou les doigts croisés. Même lorsque ça paraît inutile, ça ne nuit à personne, et parfois ça réconforte.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2625