Alors voilà.

A part le marché samedi matin et le bureau de vote dimanche, nous voilà en vase clos depuis jeudi soir. Confinés officiellement depuis hier midi.

Apprivoisement d'une situation inédite.

Les ados sont chez leurs autres parents cette semaine, du coup nous ne sommes que trois depuis dimanche soir, on ne se marche pas encore dessus.

Lomalarchovitch est très raisonnablement sage. Il fait de longues séance de sport sur ma wifit le matin, travaille un peu, écoute des podcasts. On vient de lui offrir une radio / lecteur de CD / clé usb pour qu'il puisse trimballer sa musique dans tout l'appartement, il est ravi.

Noé accuse le coup du changement, mais continue d'assurer d'une main de maître la logistique lessive et repas.

Et moi, je travaille d'arrache-pied. J'ai pour le bonheur de tous la joie de m'occuper des contenus de blog et donc liste inlassablement des sujets d'actualités sur lesquels écrire pour aider nos clients et prospects. De l'autre main je gère le dernier maillon (écriture des textes, mise en forme et routage des emails) de la communication de crise.

Au-delà du plaisir sans nom de parler à tout le comité de direction toute la journée, je suis seule face à mon ordi, prête à appuyer sur le bouton rouge et expédier un paquet de coquilles [1] à plusieurs dizaines de milliers de clients. Ca fout un peu les chocottes.

Bref, je travaille beaucoup plus que d'habitude et un peu sous tension [2].

Heureusement je suis en vacances dans deux semaines et demi !! Chouette ! J'envisage de changer de fauteuil pour en profiter pleinement, avec vue sur un autre des murs de mon appart.

Pour de vrai, à part l'ambiance de fin du monde et les inquiétudes légitimes, tout va plutôt bien. Je vous écris de sous ma fenêtre où le soleil de printemps chauffe timidement. On est entre nous. Pas (encore) de tensions. Pas trop de temps libre pour moi mais au moins le plaisir d'être bien entourée. On parle aux parents, aux copains. Bref, rien à voir avec les tranchées.

Il ne reste plus qu'à (bien) tenir dans la durée dans cet étrange marathon du printemps entre 4 murs.

Portez-vous bien, prenez soin de vous.

Notes

[1] évidemment qu'on lit et relit !!

[2] comprendre : sous grosse bonne pression

Commentaires

1. Le mercredi 18 mars 2020, 16:48 par Moukmouk

Et tu ne parles même pas de tes chats qui doivent être déçus de voir leurs espace ainsi envahi! Par contre félicitation de nourrir tous ces personnes en leurs envoyant des coquilles, en les coupant un peu ça fait des coquillettes. Un tas de bizoux <a vous trois.

2. Le mercredi 18 mars 2020, 17:20 par Sacrip'Anne

Moukmouk alors détrompe toi, ils sont apparemment ravis d'avoir du public pour les voir dormir :D

Bisous

3. Le jeudi 19 mars 2020, 11:31 par Matoo

Les miennes aussi se croient en vacances, elles apprécient les caresses à longueur de journée. :)

4. Le jeudi 19 mars 2020, 15:20 par Sacrip'Anne

Matoo mais oui ils sont contents d'avoir une source de chaleur et de grattages, faut pas écouter Moukmouk il n'y connaît rien en chats !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2622