A l'heure où j'écris ce billet, un peu en avance, il a en fait quatre ans pour la dernière nuit de sa vie.

Il y a 5 ans tout pile on partait pour la maternité.

Et le 11 à 11h11 il pointait son petit nez tout rond, déjà joyeusement affamé et doux tout tendre.

Il a 5 ans, donc, commence à bien lire des mots simples, et même plus si simples, à écrire, l'autre jour il s'est arrêté de compter à 400 parce qu'il s'ennuyait, mais il en avait sous le pied pour continuer.

Hier soir il m'a annoncé avec une grande mine solennelle qu'il arrêtait les questions car il avait posé toutes celles qu'il avait en tête. A 2783 "pourquoi" par jour depuis ses 18 mois, j'ai accueilli la nouvelle avec nostalgie, soulagement, et à vrai dire une grande méfiance.

Ça ne durera pas !

Il est immense pour son âge et mange comme un cochon (on ne peut pas tout faire), toujours bavard et charmeur et commence à bien pédaler sur son beau vélo rouge.

Dans quelques jours il part en mini colo pour la première fois de sa vie et j'ai beau faire la fière à me régaler d'avance à grand bruit de 4 soirs sans enfant dans la maison, ça sera la première fois que je ne le vois pas si longtemps et ça me fait tout drôle. Mon petit drôle qui s'éloigne...

Bref, c'est le plus merveilleux fils que la Terre ait porté jusqu'à ce jour.

En toute objectivité.

Mon bébé tout grandi :heart: