Maïa, depuis quelques semaines, boude notre lit.

"Vous me tenez chaud, et puis je n'aime pas le ventilo" semble-t-elle dire avec une moue féline boudeuse.

Ce n'est que posture.

La vérité vraie c'est qu'en été, nous profitons du soir et de la configuration traversante de l'appartement pour aérer et rafraîchir nuitamment, en ceci aidés par le grillage en nylon qui évite à notre féline préférée de se jeter du 9e étage.

Et du coup pour elle, c'est la télé ! Elle passe son temps à mater les pigeons et les menacer, de l'arrière de son grillage (que je suis d'autant plus contente d'avoir installé).

La preuve ? Les soirs où nous n'avons pas encore ouvert (parce qu'il fait encore plus chaud dehors que dedans, ou parce que nous avons oublié) et que les volets sont baissés de son côté "TéléChat", vous savez où elle est ?

Ici.

MaïaEté.jpg

Collée à moi en mode même pas chaud (alors que si, je vous jure).