Ça faisait un moment qu'il avait révélé sa pleine nature de troll, mais à quelques jours de ses deux ans, Lomalarchovitch est entré résolument dans le Terrible Two.

Chez lui ça prend une forme un peu étrange. Il sait toujours dire oui, n'est pas dans le refus systématique. Ce système d'échange bien rodé sur lequel mes techniques de diversion étaient parfaitement au point.

Non non non.

Chez lui le Terrible Two a activé l'option fouting ta gueule.

Là, par exemple, ça fait quelques jours qu'il sort de son lit tous les soirs. Et éventuellement toutes les minutes.

Alors rassurez-vous, il n'a pas du tout l'air angoissé par la séparation, les monstres sous le lit, le fait qu'on l'oublie pendant qu'il dort. Non non non.

Il sort de sa piaule l'air ABSOLUMENT réjoui du bon tour qu'il vient de nous jouer.

Lui qui se lasse vite des jouets, j'espère qu'il va trouver le comique de répétition un peu limité, mais connaissant ses parents, figurez-vous que je ne suis pas DU TOUT rassurée.

Et puis ce matin, pour pousser le fouting ta gueule un peu plus loin, je l'ai entendu gazouiller, suis allée le chercher, l'ai pris dans mes bras.

"Encore dodo", qu'il me dit. Connaissant son goût pour la grasse matinée (not), j'ai tout de suite pigé qu'on allait découvrir la nouvelle version de la blague.

Et de retour au lit, comme de bien entendu, il a fait celui qui fait semblant de sortir de sa chambre (la main, puis le doudou, puis on referme, puis on recommence).

(Curieusement, quand j'ai dit à son père, à haute et intelligible voix "c'est dommage que Lomalarchovitch se soit recouché, j'aurais bien partagé mon jus d'orange et ma tartine avec lui, il a accouru. Il faut que je trouve le truc inverse pour le soir, maintenant).

Ce bébé est rempli de joie de vivre à en déborder. Et quand même, à part quelques soirs, c'est furieusement réjouissant.

Rolling_on_the_lawn.jpg

Commentaires

1. Le vendredi 1 juillet 2016, 09:39 par Arkadia

Le couchage du soir, un drôle de jeu, surtout le bien nommé "Charlouche" ......j'ai tout essayé, la petite sieste, la grande sieste, l'épuisement physique, la fermeté bref il en joue comme un bien heureux. Il en rigole, hier soir j'étais fatiguée avant lui. Cet aprem il s'est endormi dans la voiture, donc ce soir ....ça passera comme bien des choses. J'aime bien comme tu l'écris cette joie de vivre ^^

2. Le vendredi 1 juillet 2016, 09:55 par mirovinben

Je me demande si la solution ne serait pas du côté "indifférence". Du genre "Tu te relèves ? Tu viens nous voir ? Je ne te vois pas, Je ne te dis rien". Il risque de se lasser. Ou pas...

Bon, en même temps, je dis ça mais je n'ai pas eu ce pb à régler avec mes deux garçons.

3. Le vendredi 1 juillet 2016, 09:59 par Minka

Je m'attendais à un billet sur la mode du running, tiens :-D
Les enfants ... ils viennent toujours nous chercher où c’est inattendu, non ?
Courage, patience et humour, ça passera (et j'espère pour vous, vite ! Surtout le soir)

4. Le vendredi 1 juillet 2016, 10:11 par Moukmouk

Ayant eu ce même problème avec mon fils, j'avais adopté la technique du petit crochet dans la porte. Quand c'est fermé, c'est dodo et puis c'est tout. Il y a eu une crise contre la porte et après plus de problème. Mais bon chaque enfant est une expérience différente... et peut-être que la protection de la jeunesse interdirait maintenant une pratique aussi euh... sauvage.
Mais bon si tu peux trouver une solution pour moins d'un euro...
Tu as droit à quelques minutes de tranquillité avant de dormir.

5. Le vendredi 1 juillet 2016, 10:33 par Sacrip'Anne

Arkadia t'inquiète, ado on va leur pourrir leurs grasses mat, débarquer dans leurs soirées, TOUT, on leur fera TOUT subir !

Mirovinben et Moukmouk merci de vos conseils, les ours :) A vrai dire je crois surtout que la constance viendra à bout du truc. Même réponse calme et ferme (retour au lit), sans dérogation à la règle et il se lassera forcément avant nous. Mais bon. J'espère dans pas trop longtemps.

Minka exactement ! C'est ça qu'est bien, tu te prends des grandes baffes d'humilité bien comme il faut pour ne pas trop croire en tes supers-pouvoirs parentaux :D (pour le running, c'est au bureau, les blagues sur les xxx de runners)

6. Le vendredi 1 juillet 2016, 10:49 par charlottine

Sortir du lit le soir et nous rendre visite en riant, j'ai connu cela avec mon aîné: curieusement, cela s'est arrêté dès qu'on a changé le lit bébé pour un lit de grand, il n'avait plus à escalader !

7. Le vendredi 1 juillet 2016, 11:22 par heidi

Quand on pense que dans 15 ans tu chercheras comment le faire sortir du lit avant midi... ;)
cet enfant est magnifique !

8. Le vendredi 1 juillet 2016, 11:29 par Sacrip'Anne

charlottine chez nous il est dans le lit de bébé mais dont on a enlevé le côté (par conviction qu'il faut développer l'autonomie ET parce qu'il tentait l'escalade et que le crâne qui cogne par terre est potentiellement plus chiant que n'importe quoi d'autre !) Mais je crois que sa joyeuse nature de troll est plus coupable que quoi que ce soit d'autre (hey lol, je peux le faire, génial !)

heidi crois-moi que je me ferai un plaisir que d'être TRÈS créative pour lui pourrir ses grasses-mats ! Merci merci ! On te le présente quand ?

9. Le vendredi 1 juillet 2016, 16:01 par Georgia

Il faudrait un mot pour décrire le sentiment qui existe entre "attendri" et "mort de rire". :-)

10. Le samedi 2 juillet 2016, 07:20 par Sacrip'Anne

Georgia et un autre pour dire la même chose mais avec une bonne dose d'exaspération en plus !

11. Le samedi 2 juillet 2016, 08:00 par Georgia

Je profite des quelques (jours, semaines..?) où je ne suis pas encore directement concernée par le problème du coucher.
Après, on invente le mot ensemble. :D

12. Le samedi 2 juillet 2016, 19:20 par Sacrip'Anne

Georgia it's a deal.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2531