Au boulot, c'est compliqué, en ce moment. Pour plein de raisons. Ça dure depuis quelques mois et ça va durer encore un peu, je pense.

Alors on se concentre sur ce qui va, ce qui a du sens.

Et puis aussi sur la bande des copains.

On a de la chance de s'être trouvés. On se marre beaucoup, on s'énerve parfois. On a même un code pour se dire : me cherche pas, c'est pas le jour.

On est les pros de la retranscription des événements du bureau en "Cher Journal, Aujourd'hui B. a été très méchant avec N., il lui a dit que son travail, c'était du caca" (voix pointue d'adolescente à l'appui).

On a même commencé à inventer une langue commune. On a le premier mot. Grossbouch. Ca veut dire salade.

Bref. On est cons et on rigole. Et on se soutient dans les moments tendus.

Ça sauve bien des journées.

Commentaires

1. Le mercredi 3 février 2016, 12:42 par samantdi

J’ai laissé un commentaire chez Milky sur le sujet en même temps que toi ou presque ! On a fait toutes les trois de petits billets sur des bonheurs similaires : de bons moments avec nos collègues. C’est un élément qui rend la vie agréable, et qui ne va pas de soi tant on lit souvent des témoignages de souffrance au travail à cause de « chefs » incompétents, désagréables. Etre une bonne équipe et pouvoir rire ensemble, décompresser, c’est chouette… Allons profitons-en bien ! 8-)

2. Le mercredi 3 février 2016, 16:33 par Sacrip'Anne

samantdi oui, profitons !!! p-)

3. Le jeudi 4 février 2016, 08:01 par K

Oui, profiter, et en plus en pères peinards !

4. Le jeudi 4 février 2016, 09:40 par Sacrip'Anne

K oui, alors vu le rythme du moment, on trahit ce bout de la chanson ! (Encore que, certains déjeuners...)

5. Le lundi 8 février 2016, 21:55 par clara

Encore une bonne émission de La Tête au Carré aujourd'hui sur le bonheur au travail.
Les trois éléments qui font que l'on se plait au travail :
1-faire un travail que l'on aime
2-les relations avec les collègues et/ou son supérieur
3-le sentiment d'être utile

Conclusion d'une étude menée par l'institut Spinoza : ce n'est pas la hauteur du salaire qui détermine son bien-être au travail.

Bref, je résume à fond mais l'idée est là et ton post est en plein dedans! Heureuse pour toi!

6. Le mardi 9 février 2016, 08:41 par Sacrip'Anne

clara c'est un de mes sujets au travail :) Merci !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2486