Alors j'avais complètement oublié cette expression.

Je l'imagine volontiers très un peu datée car la plus jeune des dames qui nous a posé la question doit avoir allègrement passé le cap des 70 ans.

"Vous le nourrissez ?"

Comment résister à la tentation ?

Comment répondre sérieusement à cette question ?

On a pensé très fort le "non, ça coûte trop cher", le "ah bon, il faut ?", le "non, mais on l'arrose beaucoup" (palme de la meilleure réponse à ce jour, décernée à mon Enchanteur).

Je sais bien que c'est une façon pudique de ne pas parler de boobs, hein.

Mais dans le genre héritage hypocrito-con venu du fond des âges, quand même.

Donc oui, on le nourrit. Mais sans nichonnage. Et vu sa courbe de croissance et son insolent bien-être, il a l'air de survivre plutôt bien.

Commentaires

1. Le vendredi 12 septembre 2014, 11:28 par orpheus

"Ben, oui, si on veut du foie gras pour Noël, faut bien..."

2. Le vendredi 12 septembre 2014, 12:35 par Pablo

Ah, bon, elle parlait donc de cela ! j'ai pensé par un moment qu'elle voulait vous laisser entendre que vous aviez donné naissance à un troll !! :-D

3. Le vendredi 12 septembre 2014, 12:52 par Anna

La première fois qu'une sage-femme m'a posé cette question je n'ai pas compris. Pour de vrai. Du coup, elle a dû s'expliquer. Depuis, face à cette question, il m'arrive de feindre l'incompréhension pour obliger les gens à dire les choses autrement... J'allaite mon fils par choix, je suis bien contente qu'il y ait d'autres options pour celles qui ne souhaitent/peuvent pas le faire. Nourri au sein, nourri au biberon, c'est toujours nourri !

4. Le vendredi 12 septembre 2014, 13:26 par Madleine

Va falloir vous y faire : vous avez un nourrisson à la maison :p

5. Le samedi 13 septembre 2014, 02:40 par Eric

Eh voilà… Ce gamin à peine au monde est parti pour 20 ans de psychothérapie…
Je le sais bien : ma mère ne m'a pas allaité non plus, ce qui a fait de moi un adulte totalement dysfonctionnel, inadapté, et pervers ;-) #MonCasEstUneGénéralité
J'espère au moins que vous lui offrirez un jour un train électrique ;-)

6. Le samedi 13 septembre 2014, 07:25 par Arkadia

Chacun fait ce qu'il veut au rythme de chaque enfant.
Ensuite, tu auras alors combien de dents, alors il ne marche pas encore, et la diversification....tu ne fais pas tes purées toi moi même, encore un biberon......et la marmotte ! :)

7. Le samedi 13 septembre 2014, 20:00 par Raphaëlle

Ah bon, y faut ? :-O

8. Le dimanche 14 septembre 2014, 01:33 par Pascale

Nan mais tu aurais pu faire un effort quand même, déjà que tu n'as même pas accouché pour de vrai!! Le prochain c'est GPA à ce rythme :devil:
(tiens, une réflexion de ma mère, mon fils avait 6 jours, j'allaitais et il n'avait pas encore repris son poids de naissance "quand est-ce-que tu lui donnes du vrai lait?")(je ne sais toujours pas comment (ni pourquoi) je suis restée calme)

9. Le lundi 15 septembre 2014, 15:17 par Leelou

Urf, urf les gens ont de ces réflexions parfois....Pour ma deuxième j'avais opté pour l’allaitement au biberon (je tirais mon lait matin et soir et on lui donnais au bib) autant dire que je suis carrément passé pour la dingue de service....n’empêche que moi j'ai adoré :)

10. Le lundi 15 septembre 2014, 16:57 par Sacrip'Anne

Orpheus huhuhuhu.

Pablo, mouhahahahah (vous faites fort, tous les deux !)

Anna je crois que la prochaine, je lui fais le même coup de l'incompréhension. Et je ne te raconte pas le vieux monsieur au marché qui m'a demandé si ça ne lui faisait pas mal, l'écharpe (c'est bien connu, un bébé qui souffre pionce profondément le nez dans le giron de sa mère, hein). #lesgens

Madleine alors ça, on arrive pas à en douter, même sans les commentaires tordus :D

Eric on pensait plutôt à des poupées, habillées en rose, non ? Et des costumes d'infirmière.

Arkadia ben oui, voilà. Quand même !

Raphaelle oh merde, personne ne te l'avait dit ?

Pascale, :D En fait ta mère serait ma grand-mère ? (Bravo pour le self control et merci à tout l'univers de m'avoir fourni une mère, une vraie).

Leelou ben c'est comme ça que ça marche le mieux, quand on fait les choses avec plaisir et conviction, non ? ;)

11. Le mardi 16 septembre 2014, 17:16 par gilda

À la décharge de la personne qui a prononcé ces mots, je peux témoigner que lorsque j'étais enfant c'est comme ça que les dames disaient (les messieurs en ce temps là ne disaient rien, le pouponnage était dans nos contrées uniquement affaire de femmes), c'était vraiment l'expression courante, l'autre cas c'était "Vous lui donnez le biberon ?". Ce n'était pas connoté. Ou si ça l'était, c'était à l'inverse car dans les années 60 (je dis les années 60 mais peut-être les 70 aussi) du siècle dernier, donner le biberon était moderne et bien vu. Donc si l'interlocutrice a plus de 70 ans c'est simplement qu'elle n'a pas réactualisé son champ sémantique.

12. Le mardi 16 septembre 2014, 22:22 par seringat

Moi, non plus je ne l'ai pas "nourri" parce que ça n'avait pas marché pour le premier. J'étais la seule quasiment et ma poupette, bien calée par ses biberons, était la seule à ne pas hurler à la mort la nuit. Cependant, j'ai un regret, j'aurais bien aimé allaiter.

13. Le mercredi 17 septembre 2014, 07:56 par Obni

On me pose aussi cette question ! Mais ma fille a 28 ans, sont pas un peu relou les gens ? :)

14. Le jeudi 18 septembre 2014, 16:10 par Sacrip'Anne

Gilda, oui je sais ! En fait, il faudrait l'écrire "vous le nourricez" pour que ça soit exact !

seringat j'espère que c'est un tout petit regret pas lourd à porter, alors.

Obni mais je croyais que tu étais un homme ! :D Alors tu es heureux papy ? Félicitations (cong !) (et du coup tu imagines bien que je te vois complètement comme César !)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2364