La camarade Kozlika fomente une action militante contre les cadenas sous le pont des Arts, comme elle l'a publiquement indiqué ce week-end.

Kdnas.jpg

Outre la Brigade du Bon Goût dont elle se revendique (à juste titre, quelles verrues immondes que ces machins en ferraille à l'infini), son action me semble manquer un peu d'ambition pour les raisons suivantes :

- le pont des Arts est loin d'être le seul à nettoyer (la preuve, on en a vu jusque sur une passerelle Londonienne !)

- le message lui-même mérite un peu de pédagogie.

Car, messieurs et dames, appariés dans l'ordre que vous voulez, jeunes tourtereaux qui enlaidissez nos ponts (et chaussées ?) de vos cadenas, en gage d'un amour éternel autant qu'infini... êtes-vous sûr qu'il s'agit du symbole qui convient ???

Mettre votre amour sous clé, bien fermé verrouillé, vous paraît-il être LE souhait que vous voulez faire pour votre histoire d'amour ?

Vous enchaîner à l'autre par la contrainte et non choisir le cheminement conjoint délibéré vous semble un bon augure ?

Allons.

Soyons raisonnables, jeunes gens. Allez rouvrir vos cadenas dans la promesse d'aider l'autre à être lui et l'envie de l'aimer comme tel. Ne soyez pas de ces gens qui manipulent, forcent, aiment l'autre pour ce qu'ils voudraient qu'il soit au lieu de ce qu'il est. Ne soyez pas de ceux qui forcent à entrer dans votre système au détriment de qui est l'autre.

Regardez-le, détachez votre cadenas (et servez-vous en pour un truc vraiment utile), et promettez-vous d'essayer de vous aimer tous les jours...

...

...

... sinon on arrive avec les meuleuses. :D

Commentaires

1. Le lundi 3 février 2014, 10:36 par Flo

mais ne suffit-il pas de garder chacun un double des clés, pour se libérer soi-même ou libérer l'autre ?
c'est pas antinomique et j'avoue j'aime le pont des arts qui brille au soleil. et même si le symbole vous parait douteux, il reste le témoignage d'amour et la midinette que je suis ne retiens que cela :)

2. Le lundi 3 février 2014, 10:45 par Sacrip'Anne

Flo le pont des Arts n'a pas besoin de cadenas pour être beau. Après, on choisit les symboles qu'on veut pour aimer, personnellement, celui là me hérisse, et si, ma foi, il fallait choisir, j'en préfère des moins visibles / ostensibles que celui de fermer un cadenas, fût-il brillant.

Chacun sa manière ! (mais pitié pour ces pauvres ponts qui n'ont rien demandé...)

3. Le lundi 3 février 2014, 10:59 par Gallorum

Le jeune couple un peu ingénu qui, touché par la Lumière à la lecture de ton billet, souhaiterait retourner sur les lieux de leur forfait pour libérer leur cadenas, et leur amour du même coup... ben je leur souhaite bien du plaisir pour le retrouver, dans le bordel métallique !

4. Le lundi 3 février 2014, 11:01 par Junko

La clé du cadenas doit être jetée. Du moins, en Italie où est née cette pratique (avais-je lu je ne sais plus où), c'est le cas. C'est précisément ce que je trouve le plus inquiétant symboliquement car l'alliance, au moins, on peut la retirer.
Ceci dit, il n'y a pas de pont là où je vis actuellement, donc on ne peut pas dire que ça me dérange beaucoup au quotidien.
Mais étant donné que je suis contre le mariage et pour la liberté dans le couple, je partage nécessairement ton point de vue Anne.

5. Le lundi 3 février 2014, 11:01 par TarValanion

En 2009 déjà, je parlais du sujet : http://www.tarvalanion.net/blog/ind...
Et je valide vos actions commandos. ;)

6. Le lundi 3 février 2014, 11:05 par Sacrip'Anne

Gallorum bah, ça leur fera des souvenirs, non, de passer des heures à essayer d'ouvrir des milliers de cadenas ? (Ceci dit s'ils ont envie de ne pas être touchés par la Lumière et de poser des cadenas, qu'ils fassent, mais sur leur vélo ou leur boîte aux lettres, pas sur les ponts, non mais ho !)

Tu m'as manqué, Junko ! Quel plaisir de te lire (j'ai lu ton billet également, pas encore commenté !).

A vrai dire, je n'ai pas envie, à titre personnel, de pratiquer la liberté d'aller coucher avec quelqu'un d'autre, par exemple. Mais ma fidélité est librement consentie, pas parce qu'on m'a mis une ceinture de chasteté dont seul l'autre aurait (jeté) la clé.

Quant à la tradition, oui, je trouve ça bien triste. Aimer l'autre, parfois, c'est savoir le laisser partir, aussi...

Tarvalanion je savais qu'on pourrait compter sur toi !!!

7. Le lundi 3 février 2014, 12:21 par Junko

Oh merci !
Même si j'admire les couples qui ont réussi à s'aimer leur vie durant tout en se laissant libres (à la Sartre-Beauvoir), je suis plutôt comme toi à l'heure actuelle. Et je te rejoins quant à la fidélité choisie.
Une des plus belles preuves d'amour pour moi, ce serait par exemple de pouvoir se dire : la personne que j'aime part parce qu'elle en aime un autre, elle est donc plus heureuse avec lui, j'en suis heureux pour elle. Je ne dis pas que c'est facile, ni même que c'est réellement faisable, mais dans l'idéal, ce serait une magnifique preuve d'amour à mes yeux, à l'opposé de ce que peut évoquer le cadenas...

8. Le lundi 3 février 2014, 13:04 par Luce Luciole

J'ai fait un tour en bateau mouche avec ma fille pendant les vacances de Noël. C'est vrai, j'ai trouvé ça hideux, il y en a trop ! Et ça envahit d'autres pont ! Partout ou il a des grilles on y voit des cadenas accrochés. Quand au symbole, oui je partage ton point de vue. Il y a tant d'autre façon, "romantique", de se dire que l'on s'aime, à la face du monde et plus respectueuse de l'autre et des autres !

9. Le lundi 3 février 2014, 13:52 par Sacrip'Anne

Junko, il y a aussi de la "théâtralité" dans les histoires de ces couples si exposés. Que sait-on de la vraie façon qu'ils avaient de se vivre, des frustrations et des joies ?

Et tant mieux, ça laisse à chacun de nous la place pour inventer.

Dans la rupture d'avec le père de ma fille, il y a ça maintenant. Je pense qu'on est contents l'un et l'autre de voir l'autre heureux, et je me dis qu'on a, du coup, pas tout raté (et puis chouette suite, surtout) !

Luce je croyais savoir et Noé me l'a confirmé qu'ils sont en plus régulièrement jetés, car le pont ne tiendrait pas sous le poids de toute cette ferraille. Tout ça pour ça...

10. Le lundi 3 février 2014, 18:55 par zelda

Moment frime : à notre mariage, le texte qui nous tenait le plus à coeur commençait ainsi "Aussi ne te dirais-je jamais que je t’aimerai toujours. Je n’en sais rien. Je te dis qu’aujourd’hui je le désire. Cette permission, cette occasion de vivre dans l’amour l’un par l’autre, je souhaite qu’elles durent."
Du coup, je suis ok avec Anne.
N'empêche, dans ce commando je ne vous rejoins pas, je garde le pot-au-feu et je distrais Flo. Deal ?

11. Le mardi 4 février 2014, 00:10 par Gilsoub

Mais le pire c'est que la mairie de Paris les enlève régulièrement, sinon le pois devient trop important pour les rambardes !

12. Le mardi 4 février 2014, 07:32 par charlottine

Moi aussi je suis d'accord avec Anne, l'idée d'un amour cadenassé ne me dit rien qui vaille;pour moi un des fondements d'un amour solide et durable est bien le libre consentement. En plus visuellement ce n'est pas beau ces amas de cadenas et cela n'a rien de romantique !

13. Le mardi 4 février 2014, 08:47 par Sacrip'Anne

Zelda excellent plan (et joli vœu, à vous voir j'ai bien l'impression que vous vous appliquez à le réaliser jour après jour :) ).

Gilsoub d'où le nombre de divorces plus élevé à Paris, tu crois ?

charlottine faut croire que le bon goût universel n'existe pas en la matière, ils sont quelques uns à trouver ça très beau :)

14. Le mercredi 5 février 2014, 00:48 par Gilsoub

Ptet bien tiens, il faudrait faire une étude ;-)

15. Le mercredi 5 février 2014, 07:03 par Valérie de haute Savoie

Je trouve cela tellement cucul, niais, ringard, et lorsque je suis à Paris forcément je passe sur ce pont une à deux fois par jour, résidant à côté. Mais cela fait faire des affaires aux commerçants du coin, ils vendent des cadenas à la pelle :)

16. Le mercredi 5 février 2014, 12:10 par Sacrip'Anne

Gilsoub mettons l'Insee sur le coup !

Valérie, dire qu'avant ils vendaient des tshirts et des cartes postales :D

17. Le vendredi 14 février 2014, 11:35 par chan-chan

c'est bien un truc de parisien, maugréer pour si peu de choses... que ça plaise ou non, la Ville appartient à tous, se sentir libre de s'approprier paisiblement les espaces publics témoigne d'une relative santé sociale... allez plutôt passer vos vacances au Caire ou à Damas, et revenez détendus ;) happy Valentine's day xoxo

18. Le vendredi 14 février 2014, 14:17 par Sacrip'Anne

Mais vous êtes qui, chan chan, pour venir asséner vos vérités comme ça ? C'est bien un truc de mal élevé de débarquer et de faire la morale aux gens sur ce qu'ils doivent trouver bien ou pas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2303