Chez nous, ça réorganise à tour de bras et à intervalles réguliers. Et qui dit réorganisation dit changement de bureau. D'ailleurs même quand on ne se réorganise pas on change de bureau (pour ma part : 7 en 8 ans, et il y a des cas pires que le mien).

Pour rendre le tout plus amusant on a un type qui s'occupe des déménagements et qui est très légèrement procédurier. Du genre à dire : oui mais vous vous installez d'abord comme j'ai dit et ensuite on procède aux changements.

Du coup avant, on reçoit un mail pour nous dire qu'on a droit à trois cartons par personne, que untel va porter ça, que ça se passera comme ci comme ci comme ci comme ça. Qu'il est interdit de déplacer son caisson parce qu'il est là et pas ailleurs (donc on vide nos caissons et on remplit les nouveaux).

Et que si tu changes une virgule à la procédure un chaton va mourir (alors on colle les étiquettes dans la case "ici coller l'étiquette" du carton, parce qu'on aime bien les chatons).

Le jour J c'est, évidemment, le bordel. Parce que le procédurier n'est pas à jour de sa propre procédure, et qu'en plus il dévale sur la pente hystérique de chaque individu confronté à un changement d'environnement.

Entre celle qui s'enchaîne à un bureau qu'on doit changer par un autre plus petit de douze centimètres (c'est un bureau qui ne sert pas, précisons, pas celui de la dame), parce qu'on ne l'a pas prévenue que le bureau serait changé et que ça lui fait moins de place. Celle qui a bougé le caisson et avec qui s'engage une lutte sans merci pour qu'elle le remette à sa place, le vide et remplisse le nouveau. Et puis celui qui n'est pas à sa place sur le plan, çui qu'a pas fait ses cartons, ceux que le bruit ambiant emmerde.

Et le lendemain, la journée démarre par le vidage des trois cartons autorisés (plus les clandestins que d'aucuns ont réussi à faire passer en douce), et les gens qui défilent pour voir comment on est installés et où.

Jusqu'à ce que l'alarme incendie vienne apporter une nouvelle distraction à nos folles journées.

Youpi.

Commentaires

1. Le jeudi 17 octobre 2013, 15:45 par Flo

mince, ce qui me fait peur, c'est que cela se passe AUSSI comme cela ailleurs...
et cela pose une question : pourquoi y a-t-il donc des roulettes aux caissons ?

2. Le jeudi 17 octobre 2013, 16:16 par Sacrip'Anne

Flo, ah oui je pense qu'on est très représentatifs de la vie dans le monde des entreprises.

Réponse : pour nous faire bisquer et qu'on ne pense pas à autre chose ? :D

3. Le jeudi 17 octobre 2013, 17:15 par mirovinben

Ça me rappelle des souvenirs : dans les 5 dernières années de boulot dans ma Grande Entreprise j'ai changé 4 fois de bureau.

  • 1er bureau, immense, exposé à l'ouest, chaud les après-midi d'été, seul,
  • 2d bureau, plus petit mais exposé nord-est, impec, très proche du Dir Comm, mon big chef, seul,
  • 3ème bureau même taille que le 2, plein sud, un four l'été, loin du N+1 et du N+2, seul
  • 4ème et dernier bureau, toujours plein sud, plus grand mais d'abord à 3 puis 2...

Pas de procédure, mode "démerde-toi" y compris ordi, réseau et téléphone...

4. Le jeudi 17 octobre 2013, 19:10 par jathenais

Ouais ben nous quand on déménage, on se démerde, le boss dit aujourd'hui, on bouge (depuis son bureau de paris, ou de bucarest), et nous autres pauvres gonzesses, on démonte, on transporte, on réimplante, on s'installe, on rebranche. Le seul garçon se charge des branchements réseaux (pasque merde c'est SON taf quand même et il a pas bougé pour transporter les bureaux). Quelques jours plus tard, boss passe et impose les changements....

5. Le jeudi 17 octobre 2013, 20:00 par Lizly

Mwahaha. Dans le bahut, c'est le même principe avec le changement de salle. Notre ancienne Chef nous avait fait une grande démonstration selon laquelle elle avait regroupé les matières : "Voyez, toutes les salles d'Histoire sont au 3e impaire, et les 3 salles du 1er étage côté paire sont des salles de mathématiques à présent". ça se tenait jusqu'à ce qu'on compte jusqu'à 5 c'est-à-dire le nombre de profs de maths qu'on a dans le bahut, sachant que l'un est au 2e côté paire et l'autre au 2e côté impaire.
M'enfin, c'est toujours marrant de voir un collègue vider sa salle, surtout quand il est dans la même depuis longtemps.
Je suppose que je trouverai ça moins drôle quand il s'agira de vider le CDI des trucs persos que j'y entasse... Mais c'est pas pour tout de suite ! ><

6. Le jeudi 17 octobre 2013, 20:47 par Arkadia

Dernier déménagement, j'étais en congé mat, l'entreprise a profité de ma pause pour me mettre loin des yeux et du coeur comme qui dirait.
J'ai déménagé pas mal de fois de bureau, au début c'était sympa puis la régionalisation est passée par là. Tout est décentralisé, du planning à la pointeuse, grâce à ta carte qui va bien plus besoin de déménager de dossiers sauf ma pomme puisque le juridique ne voyage jamais sans ses dossiers papiers :)
Que va t-il se passer lorsque je vais revenir dans quelques mois ? je ne le sais pas moi même.

7. Le vendredi 18 octobre 2013, 09:03 par Sacrip'Anne

mirovinben le côté : on porte vos cartons, ça fait luxe, mais faut pas croire, c'est juste pour suivre la procédure (et on sait jamais, si nous autres on cassait des choses !!!). Je vois que tu as été bien itinérant de bureau, toi aussi !

jath et vous ne l'avez pas mordu ?

Lizly faudrait que je demande à maman, ce que ça fait de vider sa salle après des années dedans ?

Arkadia je te souhaite que ça se passe au mieux !

8. Le vendredi 18 octobre 2013, 19:00 par Jathenais

Tu plaisantes ? Je veux pas m'empoisonner !

9. Le mardi 22 octobre 2013, 21:50 par gilda

Ça me rappelle ces mouvements browniens qu'on avait à "l'Usine", décidés par les mêmes qui te demandaient sans point d'interrogation si tu pouvais déplacer tes congés pour causes de tas d'urgence et nous faisaient perdre plein de jour à des bougeages qui ne semblaient obéir qu'au fait de payer des entreprises de déménagements - peut-être y avait-il un lien financier juteux quelque part -. Mais les déménageurs ne déménageaient que le gros, on devait nous-même tout remettre à niveau et même souvent l'informatique alors qu'en théorie non surtout pas, il y a un service pour ça. Mon cul ! eût dit la petite Zazie

10. Le mercredi 23 octobre 2013, 14:11 par Sacrip'Anne

jath :-D

gilda, oui oui on est dans la même absurdité bizarroïde !

11. Le jeudi 7 novembre 2013, 20:20 par GM

Un moment, je me suis demandé si on n'était pas dans la même boite (cause, même date de bougeage). Mais bon, chez moi, si un déménageur est psychorigide, il est mort d'apoplexie avant d'arriver à mon étage, ou de s'être fait pourrir par des gens qu'avaient pas trop envie de bouger et enclins à faire remarque qu'ils n'avaient pas que ça à faire.. Soit 99%99 de la population habitant les bureaux. (et s'il est arrivé à mon étage, je pense que je l'ai achevé, avec mes 253 demandes hors procédures, 0 dedans).

12. Le vendredi 8 novembre 2013, 09:26 par Sacrip'Anne

Huhuhuhuuu GM espèce de cauchemar des services généraux ! A priori ils ne sont pas morts, mais ça aurait été drôle :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/2266