Hier j'ai pris part à une réunion fort intéressante, en présence de tous nos directeurs commerciaux, de leur chef, du mien [1] et bien sûr leurs costards et leurs cravates.

Outre le fait que c'était vraiment intéressant, et que c'est chouette d'être embarquée dans ces moments d'échanges où la stratégie se dessine, j'ai pu, à la teneur des échanges, deviner quel était le dernier thème des formations des chefs des commerciaux.

Il y en avait un qui sortait cette expression à tout bout de champ.

"Le parler vrai !"

"On va leur parler vrai !"

"Il ne faut pas hésiter à leur parler vrai !"

Le tout avec la ferveur d'un nouveau converti.

C'est à se moment qu'il faut s"interdire tout dépris[2]. Ok, les nôtres sont sensibles au jargon, aux modes, au dernier qui a parlé qui a raison. Ok ils cherchent le moyen le plus facile de convaincre leurs futurs clients que c'est avec nous qu'il faut travailler et sont prêts à beaucoup pour ça.

Mais tout bel effort vers la simplicité dans la communication est bon à prendre. Toute volonté d'élaguer le superflu pour aller à l'essentiel est à encourager.

Ravaler, alors, les "c'est vrai, avant on leur parlait faux, mais ça c'était avant".

Ricaner, quand même, un peu, intérieurement. On est pas des bêtes.

Mais sachez le brave gens, aujourd'hui, quand on cherche à vous vendre un truc, on va tenter de le faire en vous parlant vrai. Il fallait y penser, non ? :D[3]

Notes

[1] autant dire qu'on était pas beaucoup de femmes, oh ! comme c'est étonnant ! Alors qu'on fait toute cette communication sur la diversité cheux nous

[2] sentiment par lequel on déprise, et qui est moins fort que le mépris de la gent commerciale

[3] Ok, en vrai, je ne m'en remets pas de rire. Ca et "on veut faire un "tout en image" avec du texte", j'en peux plus !

Commentaires

1. Le mercredi 27 mars 2013, 11:19 par mirovinben

Faut "jeter un regard visuel" à tout ça.

J'avais un collègue technicien qui utilisait fréquemment cette expression avant de se lancer dans le dépannage d'un bouzin défectueux.

2. Le mercredi 27 mars 2013, 11:20 par Franck

Laule (c'est comme Lol, mais traduit en français :-p )

3. Le mercredi 27 mars 2013, 11:26 par Sacrip'Anne

oOOOOOOHHHHooo ! J'adoooooore le regard visuel à jeter ! mirovinben, je te remercie de nous l'avoir livré, je me ferai un plaisir de le recaser !!!

Franck, huhuhuhu.

4. Le mercredi 27 mars 2013, 15:23 par lilou la teigne

Le parler vrai, j'en reste toute ébaubie. :gasp:

5. Le mercredi 27 mars 2013, 15:36 par Eli

Ce qui est un peu effarant c'est que les femmes fassent partie de la diversité... comme si elles n'étaient pas vraiment la moitié la plus nombreuse de l'humanité.
Autrement dit, "nous on fait dans la diversité, on emploie même ces personnes étranges appartenant au sexe féminin".
Ah, on peut dire qu'on avance, on avance on avance, c'est une évidence...
Bientôt en embauchera des femmes noires et gauchères (mais quand même pas gaies, faut rien exagérer non plus).

6. Le mercredi 27 mars 2013, 15:40 par Lizly

J'avais "Dans le barème de l'épreuve orale, où sont prévus les points pour le travail écrit ?" d'une de mes collègues à la dernière réunion d'Histoire Des Arts mais ton post surpasse largement, là.

7. Le mercredi 27 mars 2013, 16:16 par tetsuo

Ça me fait un peu mal de défendre la cause commerciale (sans généraliser, hein), mais quand même, il faut reconnaitre un gros progrès :

Dorénavant, pour vendre notre came à ces crétins nos aimables clients, on va arrêter de leur bourrer le mou...

8. Le mercredi 27 mars 2013, 16:50 par Sacrip'Anne

lilou la teigne, je ne te cache pas que ça me fait encore de l'effet, pas loin de 36 heures après !

Eli, je dois dire qu'on est quand même pas les plus mal lotis : 45% de femmes dans notre comité de direction. Mais les stéréotypes ont la vie dure (et je n'envie pas les costards qu'elles se font tailler sur leurs tenues, leur maquillage, leurs poils apparents ou pas, etc... à gerber).

Lizly, délicatement surréaliste, en effet !

tetsuo, je n'ai pas ton optimisme. A mon avis il s'agit de continuer de leur bourrer le mou, mais avec des mots simples. Façon Sark**y, quoi.

9. Le mercredi 27 mars 2013, 16:53 par gilda

Est-ce que le "Il faut en faire une présentation sexy" serait enfin passé de mode ? (parce que bon tant qu'à exercer un boulot un tantinet commercial j'ai plus de facilités à "parler vrai" qu'à "présenter sexy" ;-) )

10. Le mercredi 27 mars 2013, 17:08 par tetsuo

Ha ouiiii, je comprends mieux. Au lieux de t'embobiner dans un bureau d'angle au 35ème étage avec vue sur une capitale européenne, ils vont t'embobiner au comptoir du café du commerce...

11. Le jeudi 28 mars 2013, 07:26 par julio

Parler vrai parler vrai ? bien nous dans notre boutique c’est la bonne vieille méthode, un cadeau au client. Faut dire qu’il parait d’apprêt les agents commerciaux des concessionnaires que l’on est les plus cher du marcher. Mais avec les commerciaux ça ne se passe pas toujours bien, pars que nous avons nos propre clients, qui achète le châssis ou ils veulent puis ils viennent se faire carrosser chez nous ! Bon de moins en moins, les très grands entreprises et les servisses départementaux ont des agences qui s’occupe de faire des achats groupés. Mais il reste encore des directeurs directrices régionales pour résiste et exiger que leurs véhicules sois carrosser dans la région ! Depuis que j’ai commencé a travail a aujourd’hui nos relations avec les services commerciaux et les commerciales ont connu une drôle d’évolution, au début chez les concessionnaires les commerciaux était directement sous le contrôle des patrons ou directeurs des agences et ils avaient les plus gros salaires. Les contras n’était pas signer au bureau mais au bistro et ils buvaient beaucoup. Puis les patrons de Renault Volvo Mercedes Peugeot Alstom etc. était faciles à reconnaitre ils ne portés pas de costumes cravates ! Une poigne de main et l’affaire était conclue ! Aujourd’hui quand ont les vois débarqués ses jeunes avec costumes cravates leurs cartables d’écolier ordi et portable qui vibre tous les dix seconde etc. et leurs contrats super documentés ont peut pas s’empêcher d’éclaté de rire ! A oui très importent il ne vient pas saluts l’atelier comme les vieux ils ignorent sans-doute que c’est en atelier que le matériel et choisies ! À oui pour les femmes ont les rencontres rarement un milieu très masculin même si moi j’ai une patronne ! Qui parfois ne reproche d’avoir un plus gros salaire que le siens, elle oublie de dire d’autre chose aussi sais une des fortunes du canton ! :-D

12. Le jeudi 28 mars 2013, 09:18 par Sacrip'Anne

gilda, alors je dois confesser, je dis beaucoup "sexy" (pas forcément pour les présentation), au boulot et ailleurs, mais bon. C'est question de me mettre à l'abris de la perfection, quoi !

tetsuo, c'est ça.

julio, j'appelle ça la "cravate", moi, le cadeau client (genre t'achètes le costard à très cher, je t'offre la cravate à pas cher) :D

13. Le jeudi 28 mars 2013, 10:18 par Eric

Je ne suis décidément pas fait pour ce monde de vendeurs de cuisines…

14. Le jeudi 28 mars 2013, 11:08 par Flo

bon, je sais que je ne suis pas la cible sur laquelle la pub a le plus de prise, mais une boite qui me dit "bon on vous a parlé faux jusque là, maintenant on va vous dire la vérité qu'on veut bien vous montrer", moi cela me faut fuir tout de suite "par principe"...
et vous allez parler vrai de quoi ? des défauts de vos produits ? des marges que vous faîtes dessus ? de l'empreinte sociale pas si belle de l'entreprise ?

15. Le jeudi 28 mars 2013, 11:15 par Sacrip'Anne

Eric, le pire c'est que moi non plus. Y a des jours où je me dis qu'au moins, dans mon coin, je les titille un peu, d'autres où j'ai envie d'en réduire un ou deux au silence, pour l'exemple.

Flo, l'idée n'est, évidemment pas, de dire aux gens "avant on vous parlait faux", c'est moi que le paradoxe fait rire (jaune). Jusqu'à la prochaine mode où on parlera vert ou bleu ? Bref.

Quant à nos produits, ils ont l'avantage d'être assez sains, et on a plus de chance que d'autres en matière de politique sociale. Alors imagine comme on en ronronne.

Soupir.

Bref. La vie de bureau.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/1954