Quiconque travaille dans une entreprise privée en ce début de 21e siècle sait que LA stratégie pour survivre à un marathon de réunion, c'est de bien se colloquer [1].

Entre celui ou celle qui a des choses intéressantes à dire et celui ou celle avec qui on passera le temps agréablement si c'est casse-pieds et que ça s'éternise.

Ou bien près de ceux avec qui on joue au bingo des expressions[2] ou de celle à qui on pourra lancer un défi du genre caser le mot "immarcescible" pendant sa présentation.

Tout ça pour dire qu'en fait, aujourd'hui, je n'ai exceptionnellement PAS de réunion, du tout, aucune, nada, et subitement, ça a l'air bizarre. Je sens qu'il va se passer des choses mystérieuses.

Notes

[1] Se placer

[2] remplir une grille avec les expressions jargonneuses et en vogue dans votre entreprise, le premier qui la complète se lève en criant "bullshit" ou bien "si c'est comme ça je me casse"

Commentaires

1. Le mardi 19 février 2013, 09:05 par Ditom

Tu peux carrément étendre le constat à la fonction publique :-D

2. Le mardi 19 février 2013, 09:54 par Sacrip'Anne

Etendons, Ditom, étendons :D (Tu crois qu'on pourrait s'échanger les grilles ? Jargons différents, tout ça...)

3. Le mardi 19 février 2013, 10:46 par Gilsoub

Je crois que c'est vrai partout, la réuninionite aigu devient une plaie ;-)

4. Le mardi 19 février 2013, 11:01 par Pablo

Pour continuer avec la linguistique comparée, l'équivalent phonétique le plus proche en espagnol de "se colloquer" serait "colocarse", qui veut dire soit se placer, soit se défoncer (avec n'importe quelle drogue, y compris l'alcool). Ce qui donne une variante intéressante sur la stratégie pour survivre à un marathon une réunion.

5. Le mardi 19 février 2013, 12:39 par Sacrip'Anne

Gilsoub, ça empire : demain une, jeudi trois. 3 !!!

Pablo, oui, la comparaison est TRES éclairante, pour le coup ! :-D

6. Le mardi 19 février 2013, 13:33 par mirovinben

Une journée sans colloquer dans un colloque doit paraître bien calme.

7. Le mardi 19 février 2013, 14:16 par Sacrip'Anne

mirovinben, à force oui ! Mais qu'est-ce qu'on bosse bien, quamême !

8. Le mardi 19 février 2013, 17:26 par lilou la teigne

Le pire dans les réunions c'est l'après, je me retrouve avec un stock de comptes rendus sur papier bien évidemment et quand on sait que nous sommes sensés éduquer les enfants à + d'éco-citoyenneté, je me marre.

9. Le mardi 19 février 2013, 18:35 par Tomek

Ah ben oui mais on fait des réunions pour savoir comment économiser du papier, faudrait aussi faire des réunions pour savoir comment économiser les serveurs de la planète en évitant d'envoyer des mails avec des pièces jointes dont on n'a que faire (et la mention "n'imprimer que si nécessaire", trop trop drôle), et donc des compte-rendus pour tout ça. On n'est pas rendu.

Sinon, j'aime beaucoup le bingo des expressions, vous le faites en vrai, dis, dis ?

10. Le mercredi 20 février 2013, 08:55 par Sacrip'Anne

lilou, j'ai un très pratique cahier à réunions avec pages prédécoupées pour ranger les notes dans des dossiers (ce que je ne fais évidemment jamais, en revanche, je feuillette !)

Tomek, pense aux troupeaux de zébus avant d'imprimer ce comm si vraiment nécessaire. Oui oui on le fait ! Surtout sur les grosses réus d'équipe qui durent 1/2 journée ou même une entière !! #fear

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/1933