L'autre jour, il y avait Larcenet, sur Inter, chez Busnel.

Le mondain à la mèche a lancé notre Manu sur l'un des sujets qui le font démarrer, immanquablement. Internet. Et surtout, les commentaires sur Internet.

Manu Larcenet, dans un argument qu'on lui a déjà entendu, disait qu'il lui était insupportable que n'importe qui vienne démolir l'expertise de quelqu'un, que tout le monde se positionne à égalité de savoir.

Et aussi qu'il avait souffert de critiques infondées sur qui il était, inexactes, déjà, et s'attachant à sa personne plutôt qu'à son travail. Que s'il y répondait, la "meute" se jetait sur lui. Que c'était injuste et que cette injustice lui était violente.

Même si je ne partage pas tout son avis sur le web participatif, ces mots ont fait écho, et puis je me suis dit que c'était le cas partout.

Quand on nous dit quelque chose de juste, on peut argumenter, ne pas être d'accord, mais il y a quelque chose de bien fondé qui doit alimenter la réflexion.

L'injustice, elle, nous met dans un état de sidération, de choc émotionnel, les bras nous en tombent et on est, déjà, dans l'irrationnel, les mots perdent de leur sens et l'absurde s'en mêle.

C'est un peu de ça qu'il s'agit en ce moment dans la société, d'ailleurs. Des gens à qui on enlève rien qui viennent dégueuler à la face de gens qu'on considère comme des citoyens à droits réduits. Sous des prétextes qu'on à peine à réfuter tellement ils ne tiennent sur rien de logique, rien de juste.

Et en plus, ils se plaignent d'être victimes d'intolérance.

C'est dégueulasse, c'est injuste, c'est violent. Et ça fait mal à l'humanité.

Commentaires

1. Le jeudi 24 janvier 2013, 09:50 par Noé

Et là, sur la dernière belle phrase, je pense fort à ça (même si je préfère une autre version, en concert, sur l’album 20 ans de chansons). :heart:

(par ici les paroles pour ceux qui sont coincés au bureau)

2. Le jeudi 24 janvier 2013, 10:01 par Sacrip'Anne

Merci pour le lien, Noé, mon amour, c'est tout à fait, tout à fait ça :heart:

3. Le jeudi 24 janvier 2013, 10:11 par Fabrice

Je suis assez d'accord avec Larcenet.
La question de "l'égalité de savoir" que tu évoques est importante. Par exemple, je me crispe quand je lis, en dessous d'un article ou d'une tribune du Monde, un commentateur qui glisse un "pour en savoir plus, allez sur mon blog". Non seulement l'éthique n'est pas respectée, mais il est qui, lui, pour croire que sa petite opinion mérite qu'on l'écoute et qu'elle a sa place à cet endroit-là ?
Autre sujet lié, hier, je parlais avec un écrivain qui me racontait que dans une bibliothèque, il avait vu un roman sur lequel un lecteur avait écrit au stylo bille un gros "NUL". Ce qui veut dire que la personne, non seulement n'a pas aimé, mais s'est crue autorisée à mettre en garde les autres lecteurs potentiels (en plus, ladite personne fait partie de ces gens qui n'ont pas compris la différence entre "je n'aime pas" et "c'est nul". Mais bon, sur cette notion, il faut reconnaître que beaucoup de critiques ont du mal aussi…).

4. Le jeudi 24 janvier 2013, 10:59 par Sacrip'Anne

Fabrice, c'est le point sur lequel je suis d'accord avec lui. Le côté café du commerce est rageant, insupportable (sauf pour ceux qui trouvent utile d'y laisser leur point de vue :D). Mais quand même. Dans le participatif, y a ce qui fait que parfois, on se découvre voisins, copains, et même parfois qu'on prend des coups ensemble, et là-dedans il y a du bon.

A mon sens, l'erreur est marketing : tout passer au participatif pour être dans la tendance et "faire du trafic" a fait perdre de la qualité, notamment aux sites d'information.

Mais il permet, aussi, d'ouvrir des fenêtres, des discussions (et des bouteilles, in fine) :)

5. Le jeudi 24 janvier 2013, 11:38 par Tomek

Ah, il faudrait que j'écoute cette émission, je suis tombé sur la fin, ce qui m'a laissé sur ma faim.

Son avis semble un brin radical, mais il n'a pas tort, d'autant qu'on s'aperçoit que le fait que les commentateurs soient protégés par un pseudo leur ôte toute retenue... (les commentaires sur les sites de presse sont juste terrifiants)

Maintenant, on sait que l'interaction peut apporter de belles choses et de belles rencontres aussi...

6. Le jeudi 24 janvier 2013, 11:50 par samantdi

Je tombe sans doute de la lune, mais je ne sais pas qui est Larcenet, je crois que je n'ai jamais entendu ce nom... :gasp: Pas le temps de chercher sur Google... donc je compte sur tes lumières Sacrip'Anne !

7. Le jeudi 24 janvier 2013, 13:00 par mirovinben

Dans "l'affaire" du mariage pour tous (voui, je réagis par rapport à la fin de ton texte qui est très intéressant, comme d'hab), l'intolérance est des deux côtés. Moi qui n'avais qu'un pb de terminologie et qui connais beaucoup de catho aimables, ouverts mais stigmatisés, j'en ai assez. Vivement que la loi soit votée.

Quant à Mr Larcenet, j'ignore qui c'est. Ton billet donne envie de découvrir le bonhomme.

8. Le jeudi 24 janvier 2013, 13:46 par Sacrip'Anne

Tomek, c'est un exemple que je l'ai souvent entendu donner, quand "Zobi182" donne son avis :)))

samandi, Manu Larcenet est un dessinateur de BD, connu, notamment, pour le "Retour à la Terre". Voici le lien vers son site pour quand tu auras plus de temps, mais ça ne change pas grand chose au fond !

mironvinben (merci), il me semble que l'intolérance des "pro" vient beaucoup des jugements très violents subis de la part de certains "contre", qu'ils ignoraient pacifiquement avant, non ? Mais oui, vivement la loi. Qui ne terminera, hélas pas, la guerre contre l'homophobie, mais au moins elle sera un point de repère dans cette histoire de notre démocratie :)

Manu Larcenet est, je crois, un mec très complexe, ça se ressent dans son dessin, je trouve. Qui n'est pas "esthétique" à mes yeux, mais raconte beaucoup beaucoup de choses. En tout cas ça vaut la peine de se faire une idée !

9. Le jeudi 24 janvier 2013, 20:02 par jathenais

En te lisant, je viens de comprendre que je bossais dans internet. Un petit noyau tolérant qui échange dans la bonne humeur malgré des avis parfois divergents, mais avec respect, raison, déduction, arguments propres et capacité à accepter l'avis de l'autre. Et des électrons libres (malheureusement j'ai le son en plus), malsains, aigris, râleurs, qui savent mieux que toi ce dont tu parles, voire te reproche de prétendre savoir, qui prennent la moindre brève pour vérité vraie, et interprètent à vitesse grand V sans aucune once de réflexion. Donc si je les écoute, les cassos' homos vont pouvoir épouser des animaux, on va leur piquer leur fric à elles (je n'ai que des modèles filles mais j'imagine que le neurone mâle peut griller aussi) pour les filer à ceux qui ont qu'à bosser les feignasses. La société est composée de riches salopards, et de pauvres profiteurs. Entre ? Il y a elles, elles seules, nous mêmes n'appartenons pas à la même caste ("c'est pas pareil"). N'essayez pas d'argumenter autrement, la foudre tombe de suite, et fort.
Et en Open space, quand le but est d'en faire profiter un max de monde, c'est duuuur d'en faire abstraction.
Comme je le comprends Manu...

10. Le vendredi 25 janvier 2013, 06:10 par julio

Ce n’est pas juste ! J’ai écrie une réponse trop longue est complexe donc pour ne pas être mal interprété je ne la publie pas. Oui tu à raison c’est dégueulasse ! Le racisme l’homophobie le sexisme etc. ne son pas des opinions mais des délits qu’il faut combattre. D’ailleurs ses comportements sont cultivés toujours dans les mêmes milieux, sectaires et intolérants. Puis reprise pars une partie de la population sans repère ni réflexion personnel qui ont besoin de chef pour réfléchir. J’ai écouté l’émission, et je n’ai pas bien comprit les paroles de Larcenet sur les commentaires ! J'ignorais que des savants publier leurs travaux sur le net, et qu’il était sujet a commentaire, je croie qu’il a dit la m’importe quoi ! Puis je croie aussi que si une personne publie ses reflétions sur des sujets divers et variés, il est normal qu’il trouve des contradicteurs, ses même ça la démocratie et l’enrichissement de la pensé ! La sagesse et de ne pas être sage de remuer la terre et de s’interroger sur tous, même l’amitié ne doit pas nous aveugler ! Tu développe souvent des sujets qui demande un grand effort de reflétions un travail sur soi pour pouvoir répondre, je persiste et signe tu es bel et ton entourage a de la chance. Le plus beau des héritages pour les enfants et de leurs donner les armes de la reflétions !

11. Le vendredi 25 janvier 2013, 09:09 par Sacrip'Anne

jathenais, oui il est compréhensible, de ce point de vue, à mort les open spaces ! En revanche on peut nuancer plus du point de vue du partage du savoir, de la transmission, etc.

(Et courage au boulot !)

julio, mais enfin, on trouve TOUT sur internet, c'est bien connu !

Je crois que le sujet n'est pas le droit à s'exprimer mais l'humilité avec laquelle on peut (ou pas) le faire, et comment, non ?

Merci :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/1910