Ca me saute aux yeux, ces jours-ci, à quel point on passe notre temps à parler, avec Cro-Mi. (Et avec le Lutin Facétieux, quand il est là !)

A raconter pourquoi ceci, pourquoi cela (peut-être pour ça qu'elle n'a jamais été tant versée dans les "pourquoi ?" à répétition, sauf pour rire, parce qu'en fait naturellement on cherche des explications, des réponses ?), décoder le monde.

Parfois je me fais l'impression d'avancer dans une grotte en la tenant par la main, avec une torche, et d'éclairer le monde pour elle. Je me dis : je lui montre ce que je vois, moi. A elle d'en découvrir d'autres morceaux, d'autres visions.

Quoi qu'il en soit on se parle, beaucoup, énormément, du monde, de la vie, des gens... et j'aime ça (elle aussi, je crois).

L'an dernier, à plusieurs occasions, j'avais perçu qu'elle "savait lire mais ne savait pas qu'elle savait".

Visiblement il y a eu déclic, hier soir, en rentrant de l'étude, on s'est installées pour un thé des grands - papote à trois. Elle est allée chercher un livre et lentement, mais sûrement, s'est mise à lire.

Elle lit ! Mal, mais elle lit !

Et je ne doute pas que dans quelques semaines la fluidité y sera, étant donné ce qui doit travailler en arrière plan depuis des mois !

Alors on a parlé de la lecture. Que ça n'empêcherait pas que je lui lise des histoires, si elle voulait. Mais la liberté de prendre un livre et de s'embarquer dans une aventure "dans la tête" !

Pétillement rêveurs et envieux dans ses yeux.

Je suis émue et heureuse pour elle.

Commentaires

1. Le vendredi 7 septembre 2012, 09:26 par mirovinben

La lecture étant un très beau moyen d'apprentissage et de communication (couplé avec sa sœur l'écriture), nul doute qu'elle est tout disposée à s'en servir à fond. Beau cadeau, beaux remerciements à l'attention de celle qui explore la grotte avec elle.

2. Le vendredi 7 septembre 2012, 09:46 par Franck

Je me souviens de ces moments là, avec mon fiston. J'avais l'habitude de lui lire une histoire (ou un bout d'histoire) tous les soirs, après le bain et le dîner, et lorsqu'il a su lire c'est lui qui a tenu à me lire une histoire ou un bout d'histoire, tous les soirs, tous les deux allongés sur son petit lit.

3. Le vendredi 7 septembre 2012, 09:58 par Sacrip'Anne

mirovinben, la capacité à lire est l'une des plus belles choses qui soit donné à l'humain, je trouve :) Et oui, hein. Ca fait sentir un peu utile !

Franck, et tu t'endormais ? ;-)

4. Le vendredi 7 septembre 2012, 10:11 par Luce Luciole

La mienne me dit : "la maitresse elle nous fait beaucoup travailler, moi j'en ai un peu marre à la fin parce que je suis fatiguée". Mais ça ne l'empêche pas encore d'aller gaiement à l'école le matin ;-).

Elle ne lit pas à proprement parler, elle reconnait des mots. Je crois que sa maitresse est dans la méthode globale, tu sais les étiquettes avec les mots dessus, dans l'ordre puis dans le désordre. Alors moi je repasse derrière et je lui fait épeler chaque mot, en lui expliquant que le son "D" et le son "E" ensemble ça fait le son "DE".

5. Le vendredi 7 septembre 2012, 10:53 par Sacrip'Anne

Cro-Mi aussi m'a dit que c'était dur, que "même elle", elle en avait assez en fin de journée, Luce !!! (Il s'agissait d'écrire "je m'appelle" sans modèle, quand même !).

De ce que j'ai compris, la méthode de l'instit est entre le syllabique et la méthode globale (K doit enquêter et confirmera). On travaille sur le son des lettres, mais aussi sur des sons ou mots outils (par exemple, o+n, ça ne fait pas onne, donc on apprend à reconnaître "on").

En tout cas tout ceci est passionnant !

6. Le vendredi 7 septembre 2012, 11:13 par Franck

Oui, ça m'arrivait :-)

7. Le vendredi 7 septembre 2012, 11:25 par mirovinben

Le premier mot que j'ai su identifier est le mot "horloge"... Tout simplement parce que c'était le mot le plus long parmi ceux proposés sur des cartons à placer devant les zimages.

J'avais 4 ans, j'étais expatrié en Bourgogne pendant que ma mère se préparait à accoucher de mon petit-frère à Paris et j'étais provisoirement dans la classe d'une dame qui deviendra 20 ans plus tard... ma belle-mère.

Je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça.

8. Le vendredi 7 septembre 2012, 11:45 par gilda

Savoir lire, ce moment où ça y est, on s'aperçoit que ça n'est pas si compliqué, et surtout celui quelques jours après où l'on s'aperçoit qu'on a lu - par exemple ce qui est écrit sur la bouteille de lait, ou le paquet de biscottes (je date d'avant les céréales) du petit déjeuner -, qu'on a lu sans le faire exprès ce qui était marqué, reste un des plus beau souvenir, ou plutôt une des plus belles sensations de ma vie. Bienvenue dans le monde des grands, Cro'Mi

PS : J'espère qu'elle ne va pas trop s'ennuyer en classe, du coup, je veux dire pendant les cours de lecture.

9. Le vendredi 7 septembre 2012, 11:49 par gilda

PS : Pour lire l'histoire le soir, savoir lire ne change pas grand-chose si c'est un moment qu'on aime bien et le parent et l'enfant. J'ai accompagné le fiston jusqu'à 15 ans, on a fini sur les Misérables - et c'était bien parce qu'il avait besoin d'explications tant sur les mots employés (la langue a tant changé) que sur le contexte historique -. Alors tu vois, tu as le temps :-)

10. Le vendredi 7 septembre 2012, 12:02 par Sacrip'Anne

Franck, sourires ! Cro-Mi a un vrai lit "une place" taille adulte, imagine le confort :)

mirovinben, je ne sais pas pourquoi, mais je trouve ça très joli et ça me touche que ce billet te donne envie de partager ce souvenir avec nous.

Gilda, j'espère aussi, pour plein de raisons, qu'elle ne va pas s'ennuyer en classe, mais j'évite de lui mettre en tête l'idée qu'elle pourrait s'ennuyer en classe (pour le moment, découverte, tout ça !).

Quand j'étais petite, j'étais tellement contente de me suffire à moi-même que je crois que j'ai réclamé l'autonomie dès que j'ai su lire. On verra bien.

11. Le vendredi 7 septembre 2012, 13:13 par Franck

Et le mien avait un lit de 90 dans lequel il fallait se serrer un peu pour y être à deux ;-)

12. Le vendredi 7 septembre 2012, 14:19 par Sacrip'Anne

Oui c'est ça, 90 de large, Franck ! Avec le nez dans les cheveux qui sentent, encore, un peu, le tout petit enfant !

13. Le vendredi 7 septembre 2012, 17:19 par K

K confirme qu'il enquête. :) :) :) :)

14. Le samedi 8 septembre 2012, 17:31 par Lizly

La lecture et tout devient possible. Bienvenue, Cro Mi, dans chaque univers que chaque livre porte, dans la communication en ligne, dans la correspondance, les cartes postales, le monde plein et entier.

15. Le lundi 10 septembre 2012, 07:30 par Obni

Quel beau moment !

16. Le lundi 10 septembre 2012, 08:33 par Sacrip'Anne

Elémentaire, mon cher K !

Lizly, pourvu qu'elle ne me demande pas une page Féyssebouque !!

Obni, oh oui !

17. Le lundi 10 septembre 2012, 19:57 par Heidi

Cro'Mi lit :) Trop chouette ! ça va vous en faire des nouveaux sujets de conversation !!!

Oui, je sais, je me fais rare... mais je pense à vous souvent :-*

18. Le mardi 11 septembre 2012, 16:29 par Sacrip'Anne

Heidi, tellement rare que tu étais partie dans les spams, dis donc ! Moi aussi, je te pense. :heart:

19. Le mercredi 12 septembre 2012, 20:36 par Heidi

Dans les spams !!! :gasp: HAN !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:) :devil: ;) 8-) :p :-D :sick: 0:-) :blush: @-I :-( :heart: :-* :gasp: p-) :mute: >< :sarc: :badass: :yum: :?:

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sacripanne.net/trackback/1867