Alors voilà.

Sacrip'Anne (le blog, je ne parle pas encore de moi à la troisième personne) est de retour en public.

MAIS la partie intime, celle que je ne veux pas donner à lire à tout le monde, a déménagé.

Ici il sera question de mon œil sur la vie, le monde et l'univers. Le comment Norbert a changé ma vie en matière de cuisson du magret et du pavé de saumon. De mon dernier tricot en cours.

Pour le coeur qui bat, les inquiétudes et les élans, ça sera ailleurs.

Ici. In bed with Sacrip'Anne

Le mot de passe n'a pas changé, pour éviter les e-mailings d'été et de perturber encore une fois les habitudes des lecteurs-famille-amis-proche de nos cœurs :)

A vite !