Alors voilà.

Il y a eu l'hiver (et plein de micro sorties, on a sorti les vélos presque tous les week-ends) et pas encore l'assurance pour rouler nuitamment.

Les jours ont rallongé, il faisait presque beau ce matin et j'ai envie d'essayer de faire plusieurs trajets à vélo pendant les grèves, pour éviter d'ajouter ma pollution à celle de ceux qui n'auront pas le choix pour aller au boulot.

Alors il fallait monter en selle pour un "long" trajet !

Et me voici.

Départ.jpg

Par rapport à ma tentative de début novembre j'ai changé quelques petites de choses : la fixation de mon panier est plus rigide (ça ballote moins en roulant), des fringues de pluie, une chouette sacoche pour ne pas rouler avec un sac à dos.

Et surtout un super cool bandeau anti transpiration sous le casque qui m'évite d'avoir l'oeil qui pique à cause des gouttes qui coulent et d'arriver trop trempée du chef devant ma cheffe (qui en fait arrive plus tard).

J'ai eu quelques bonnes surprises sur le trajet. Le fait d'avoir le GPS m'a permis de mesurer le "déjà fait / reste à faire" (ça aide à tenir la longueur). Je me suis beaucoup appliquée à mouliner tout l'hiver et effectivement je suis arrivée moins crevée et moins avec les cuisses en béton que la dernière fois, ce qui est rassurant pour la suite !

En revanche je me suis fait la peur de ma vie. Je roulais, pépouze, le long de l'eau, ce p... de b... de vent de m... un peu en face et soudain j'entends un retentissant "COIN !!!"

Une bande de canards, donc. Je vous jure que j'ai fait un écart tellement ils m'ont surprise. J'en ai rigolé pendant un kilomètre après.

Mais bon, au final me voici arrivée, plus tard que d'habitude, affamée, mais de bonne humeur !

Arrivée.jpg

Y a plus qu'à revenir tout à l'heure, donc :)

Stats.png