Alors que son aînée fait une fracassante entrée en 6e (notes au top, vie sociale active et globale apparence d'épanouissement physique et moral), Lomalarchovitch n'est pas en reste.

Sa maîtresse de petite section, contrariée qu'il ne fasse pas la sieste, l'a envoyé plusieurs fois en moyenne section l'après-midi. Où visiblement il faisait les exercices sans difficulté, et curieusement plus calme (et concentré) qu'en petite section.

La maîtresse de moyenne section l'a donc repéré et pris, dans un premier temps, tous les après-midis dans sa classe. En fonction de comment ça marche, elle projette de le prendre d'abord le matin pour la demi-heure "clef" des apprentissages de l'après-midi, puis toute la matinée deux jours par semaine, puis...

Et puis on surveille. Si tout va bien et qu'il a la maturité et la motricité fine suffisante, on verra s'il passe en grande section directement à la fin de l'année. Si ça n'est pas le cas, on croise les doigts pour qu'il y ait une classe de moyens-grands l'an prochain.

Là tout de suite il a compris comment compter indéfiniment (il lui manque les mots des dizaines et passé cinquante et quelques, il s'ennuie et passe à autre chose, mais techniquement, il compte), il repère les lettres sur les panneaux et interrompt les conversations pour nous dire fièrement "dans maman il y a deux m, dans bébé il y a deux b".

Ce petit bonhomme plein de joie de vivre n'est pas de tout repos en ce moment, mais il est source de bonheurs et d'émerveillements.