Je sais qu'à l'échelle d'Internet ça fait une éternité, mais entre le boulot prenant, les avanies de coccyx et de voiture, le mois de novembre a filé - et fort heureusement qu'il y a eu cette parenthèse pour lui donner un petit côté lumineux parce que le reste s'est quand même nettement apparenté à une longue tartine de merde.

J'avais pris quelques jours de vacances pour les congés de la Toussaint, et puis envie d'aller voir ailleurs ce qui s'y passait, de prendre un bol d'air et de s'aérer les idées.

Après quelques réflexions de distance, localisation, type d'envies, on s'est fixés sur Nantes, d'abord parce qu'on avait plein de copains à y voir, et puis parce que. Comme j'avais promis à quelques personnes de raconter, voici, enfin, le récit de nos quelques heures Nantaises.

Nous voici donc partis par un beau matin d'automne. Et arrivés un peu plus tard dans la journée.

J'ai ainsi pu goûter à la tant vantée cuisine d'une ancienne collègue maintenant amie et profiter un peu longtemps d'une actuelle collègue mais généralement croisée par tranches de 5 minutes. On a passé là-bas une soirée chaleureuse et riante, du genre qui fait du bien à tout. Et en rentrant dans la ville, nous avons été salués par la silhouette majestueuse du Belem, chouettement présent en même temps que nous :)

Belemm.jpg

Le lendemain nous avons enfin vu "en vrai" les machines de l'Ile de Nantes (les cils de l'éléphant m'ont émue plus que de raison) avec l'ami sLeAbO et sa petite famille, et c'était génial. J'ai adoré la poésie loufdingue option steampunk de cet endroit et je n'ai qu'une hâte : y retourner !

SachaSteamPunk.jpg

Puis après un chouette déjeuner et une micro sieste, nous avons ENFIN vu en vrai Jacotte et ses points qui nous a régalés d'une visite de Trentemoult, puis le centre-ville de Nantes. Autant vous dire que c'était comme si on s'était toujours connues et que Jacotte, elle est encore plus adorable en vrai que sur les rézosocios. Elle a durablement marqué mes enfants qui me parlent toujours de la "gentille dame qui s'appelle Jacotte et qui a des pois" :D

Trentemoult.jpg

J'ai été touchée de voir ma fille réagir au mémorial de l'abolition de l'esclavage et admiré le centre-ville, louché sur des centaines de vélo (ils ont des pistes géniales, à Nantes !!).

J'ai aimé, à Nantes, la beauté des rénovations et la présence de l'art partout, à chaque coin de rue ou presque.

Art.jpg

Et bien sûr on s'est régalés le soir en présence du camarade Quitusais, aka le cyber fils de ma tante Pim. On a beaucoup ri et bien mangé : la vie, la vraie.

CentreVille.jpg

Le lendemain nous avons profité de quelques derniers instants en famille pour faire un tour sur le carroussel des mondes marins avant de reprendre la route.

Et c'était vachement bien, et on recommencera