Dans les petits (pas si petits) bonheurs quotidiens, il y a la salutation matinale de Maïa.

Dès qu'elle me voit, elle s'avance, et me tend les pattes avant pour que je la prenne dans mes bras. S'ensuit un câlin matinal au son de ses ronronnements, avec frottages de joues et gratouilles.

Pour un temps lié à son bon vouloir mais de plus en plus long chaque jour, nous ronronnons donc de concert.

Et puis quand toute cette intimité devient trop invasive pour elle, elle me prend la main entre les dents, sans serrer, et me pousse la main pour s'enfuir.

Il est fort probable que si je la croise deux minutes plus tard elle s'enfuie indignée, voyons, je ne mange pas de ce pain là.

Mais ces réveils ronronnants, c'est une jolie façon de commencer la journée :)

MaiaCochon.jpg