Lomalarchovitch a des préférences éhontées pour son père.

Rassurez-vous, je suis parfaitement sereine sur l'amour inconditionnel qu'on se porte mutuellement. C'est juste que dans la journée, c'est son père qui le garde. Forcément ils ont un lien tissé de ça. J'en suis heureuse pour eux. Et parfois un peu jalouse, oui oui oui. Mais je le vis bien je vous assure.

Quoi qu'il en soit hier, j'avais conseil d'école, et du coup je n'ai pas vu mon fiston. Or, le soir, c'est moi qui lui donne à manger et qui assure le rituel de la mise au lit.

Une grande partie de ma vie professionnelle découle du fait que j'ai choisi d'avoir du temps pour voir mes enfants tous les jours. Alors du coup, vous pensez bien que ces moments, ces deux heures tous les soirs avec mon fils [1] me sont absolument précieuses.

Donc voilà. Hier soir je n'étais pas là.

Du coup quand L'Enchanteur m'a dit qu'il y avait eu petite réclamation en mode "Maman ! Maman !" au dîner, quand même, ça m'a touchée de voir que ces rituels étaient importants pour lui aussi. Je le sais, bien sûr, mais savoir qu'il l'exprime, et bien ça me fait du doux dans le cœur.

Ce matin il s'est (miraculeusement) levé après ma douche [2], j'ai même eu le temps de m'habiller et ô miracle, de cirer mes chaussures.

Et puis je l'ai entendu, je suis allée le chercher et j'ai eu droit à un énorme câlin. Et à un bébé qui reste assis à côté de moi en s'enfilant ma tartine et la moitié de ma clémentine, au lieu de vadrouiller en même temps ou de squatter le flanc de son père. Et même, quand il a été l'heure de partir, un "non !" indigné et des gros bisous et un bye-bye de la main. Alors que d'habitude il est surtout obsédé par le bouton d'appel de l'ascenseur.

Je suis contente qu'il soit si sûr de mon amour qu'il n'ait pas besoin de se rassurer toutes les douze minutes, mais alors, ces petits témoignages de son grand amour à lui, ça m'a fait du bon... hâte de le retrouver.

Notes

[1] ma fille, elle, commence à être dans l'âge où elle sait me trouver quand elle a besoin mais que l'indépendance, c'est bien!

[2] ça n'a l'air de rien, mais ça veut dire que j'ai pu passer du temps à me laver sans jeune mateur et sans devoir récupérer trois fois doudou jeté dans la baignoire, des fois que ça déclenche en moi l'idée de mettre le bébé dans la baignoire et qu'on patauge joyeusement tous ensemble