Pour des tas de raisons, certaines que j'identifie sans peine et d'autres moins, je peine à croire que c'est la semaine prochaine, Noël.

Pourtant je suis à peu près à jour des cadeaux (enfin à quelques coutures près), pourtant les calendriers chocolatés se dévorent à pleines dents, pourtant les décos sont bien là, pourtant je sais...

Bref. On y est presque et je n'y suis pas du tout, encore.

Nul doute qu'une bonne séance de papier cadeau me remettra les idées en place. D'ailleurs, je ne le trouve plus, çui-là. Zut. Les magasins.

Voilà qui va me rappeler la date efficacement, je crains.