Je m'étonne que dans le courrier des lecteurs, personne ne s'interroge sur la façon dont Oscar le poisson a survécu à l'été :p

Pourtant ça serait une bonne question, puisque, confié à notre gardien, soi disant aquariophile (celui là même à qui j'ai donné un aquarium de 100 litres trois semaines avant qu'un poisson ne débarque chez nous), nous avons trouvé notre Oscar, au bout de trois semaines d'absence, dans un état intéressant.

L'histoire ne dit pas si à agiter la boîte à nourriture au dessus de l'aquarium, ou si à avoir envie d'esquiver la corvée, l'affaire s'est produite délibérément ou pas accident.

Ce qui est sûr, c'est que nous avons trouvé le fond de cet aquarium couvert de bouffe (et de cacas de poisson) et l'eau à peine transparente.

Malheureusement, les premiers nettoyages et changement d'eau d'urgence n'ont pas amélioré grandement la situation. Il se trouve que cette magnifique racine de palétuvier était couverte d'un truc gluant et spongieux (non, non, les algues, ce ne sont pas seulement ces jolies choses qu'on admire sur les photos de plongée...).

Quoi qu'il en soit, après moultes changement d'eau partiels, un retrait des racines, un commando de la dernière chance à été nommé, composé de l'Enchanteur en Lieutenant Coordinateur et des enfants en guise de Soldats Poissonniers. La racine et les cailloux ont été mis à bouillir.

Et miracle, l'eau est redevenue, à défaut de limpide (on est en région parisienne, quand même, faut pas déconner), transparente.

Pendant ce temps, Oscar grossit.